Que va devenir Barack Obama en janvier 2017 ?

Le 20 janvier prochain, Barack Obama, sa femme Michelle et leurs deux filles devront quitter la Maison-Blanche pour retourner à la vie civile. Si le premier président noir des Etats-Unis est encore discret sur sa reconversion, des hypothèses sont possibles.


Barack Obama l'a déjà annoncé, en janvier 2017 il ne déménagera pas très loin de la Maison-Blanche. Il compte rester avec sa femme Michelle à Washington au moins deux ans, le temps que leur fille cadette Sasha termine son lycée à la Sidwell Friends School. Mais demeurer dans la capitale pour un ancien président ne s'est pas vu depuis 1921, lorsque Woodrow Wilson, laissant la Maison-Blanche à Warren G. Harding, était resté dans sa maison de Washington à cause d'une maladie. Pour éviter de gêner, les Obama pourraient donc s'installer à New York. Vivre dans une grande ville répondrait ainsi à leur envie d'être moins exposés et pouvoir vivre plus anonymement.

On ne sait pas en revanche quelle sera la prochaine occupation de Barack Obama, d'ailleurs le président évite souvent le sujet lorsqu'on lui pose la question. Dans une vidéo humoristique publiée sur le compte Youtube de la Maison-Blanche en mai 2016, Barack Obama réfléchissait à ce qu'il pourrait faire après la fin de son mandat. Devenir entraîneur de basket ou publicitaire, repasser son permis, ou juste devenir lui-même, comme lui conseille son vice-président Joe Biden. Plusieurs hypothèses plus crédibles sont néanmoins possibles.

Redevenir professeur de droit

Barack Obama pourrait profiter d'être à Washington pour donner des cours de droit à la Columbia University de New York, où il a étudié au début des années 80. «J'adore enseigner. Le contact avec les étudiants me manque», confiait-il dans une interview au New Yorker en 2014. Dans le même magazine, l'auteur Cinque Henderson écrivait en mars dernier que Barack Obama pourrait exercer dans une des universités traditionnellement noires, les H.B.C.U. (pour (...) 
Vendredi 28 Octobre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :