Quatre vétérans se retrouvent, 50 ans plus tard

Ils s'étaient connus pendant la guerre du Vietnam et ne s'étaient jamais revus depuis: d'anciens Marines ont immortalisé leurs retrouvailles en photo.


Samedi 23 avril, quatre ex-Marines se sont retrouvés en Floride, 50 ans après la Guerre du Vietnam, relate le Naples Daily News.

"Rien ne vous prépare à votre premier combat"
Bob Falk, Dennis Puleo, Tom Hanks (un homonyme) et Bob De Venezia font connaissance à Camp Pendleton, près de San Diego en 1966 où ils restent en poste durant deux ans. Une fois déployés au Vietnam, ils sont séparés mais vivent les mêmes horreurs. "Nous avions les outils. Nous avions l'entraînement", raconte Bob DeVenezia. "Mais rien ne vous prépare à votre premier combat. Rien. Zéro".

Après 13 mois sur place, ils regagnent les Etats-Unis, sans jamais tenter de reprendre contact. "Nous avons rompu les liens", indique DeVenezia. "La vie est drôle parfois. Je n'ai repris contact avec aucun d'entre eux. Il y avait quelque chose de négatif dans la Guerre du Vietnam et qu'on continuait à entendre".

Il y a cinq ans, Bob Falk tombe sur un mémorial online créé par Tom Hanks en hommage à un ancien camarade que tous avaient connus. C'est ainsi que les quatre ont peu à peu repris contact, sans jamais réussir à se revoir tous en même temps.

Une vieille photographie
C'est en feuilletant un vieil album qu'Hanks est tombé sur une photographie jaunie, représentant les quatre jeunes Marines sur la plage. Nous sommes en mai 1966, ils ont entre 19 et 21 ans. La semaine, ils s'entraînent au sein du camp tandis que le week-end, ils ont quartier-libre et se rendent parfois sur la plage d'Oceanside, où sera prise cette photographie. 

"Mission accomplie"
Samedi dernier, ils se sont enfin retrouvés et ont mis un point d'honneur à tenter de reproduire le cliché le plus fidèlement possible. "Mission accomplie", s'est amusé Falk. Les quatre compagnons se sont ensuite retrouvés autour d'un lunch et se sont racontés leur vie. Dennis Puleo avait beaucoup hésité avant de venir mais reconnaît qu'il est heureux d'être là. Pour Hanks, c'est carrément "un des plus beaux jours de sa vie". Tous réalisent leur chance d'être là, toujours vivants, tandis que d'autres ne sont jamais revenus du Vietnam. "On sait tous qu'on a reçu un cadeau de 50 ans", note Puleo.
Vendredi 29 Avril 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :