Quatorze ans après le naufrage du bateau le Joola : Le renflouement toujours exigé


C’est ce lundi 26 septembre, que le Sénégal célébre l’an 14 du naufrage du bateau le Joola. A Ziguinchor, comme partout ailleurs dans le pays, les associations des familles des victimes ne sont pas satisfaites de la manière dont est géré le dossier de cette catastrophe maritime qui a emporté deux mille (2000) âmes selon les chiffres officiels. Certains responsables proches du dossier estiment qu’il reste beaucoup à faire, car, notent-ils, 600 familles ne sont pas toujours indemnisées, et 1400 orphelins sont sans prise en charge. Par ailleurs, le renflouement du bateau et la construction d’un mémorial demeurent la principale revendication des familles des victimes. De l’avis du président de l’Association des familles des victimes et rescapés du Joola, la satisfaction de ces deux doléances permettra aux familles de porter leur deuil. Par respect à la vie humaine, indique M. Cissokho, le bateau doit être renfloué pour permettre aux nombreuses familles de célébrer le repos de l’âme de leurs proches. « Il y a des familles qui ne peuvent prétendre à aucune indemnisation tant que le bateau n’est pas sorti. C’est pourquoi jusqu’à présent, il y a 600 familles qui refusent de prendre les dix millions Fcfa d’indemnisation. Du fait de certaines croyances, il faut renflouer le bateau afin que certaines familles constituent leurs dossiers pour être indemnisées », a dit Moussa Cissokho, président de l’Association des familles des victimes et rescapés du Joola.
 
Lundi 26 Septembre 2016
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :