Quand les inconditionnels de Khalifa Sall décident de faire le procès de Ousmane Tanor Dieng ce vendredi


Quand les inconditionnels de Khalifa Sall décident de faire le procès de Ousmane Tanor Dieng ce vendredi
C'est un vendredi qui s'annonce crucial et va constituer sans nul doute un tournant décisif pour le parti socialiste. Dans la série des vendredis noirs qu'ils ont entamée depuis des mois pour exiger la libération de leur mentor Khalifa Sall, les dissidents du parti socialiste dirigé par Ousmane Tanor Dieng ont décidé de marquer un grand coup ce vendredi 20 octobre 2017 à la Médina. Ils appellent ainsi à une forte mobilisation pour, disent-ils, faire le procès du Secrétaire Général de leur parti.

C'est une manifestation à l'appel du maire de la Médina qui risque de donner une autre tournure dans le combat entamé par les partisans de Khalifa Sall pour la libération de leur leader. En marge de l'interview qu'il a accordée mardi dernier à Dakaractu, le maire socialiste avait souligné qu'un grand rassemblement sera organisé ce vendredi à la Médina pour tirer les choses au clair.L'adjoint au maire chargé des affaires sociales à la ville de Dakar déclare que l'ambition du régime est de faire tout son possible pour que Khalifa Sall ne soit plus éligible lors des prochaines échéances électorales, et pour ce faire, il faut que l'actuel pensionnaire de Rebeuss purge six mois dans son lieu de détention. Ce qui ne passera pas, tempête Bamba Fall qui appelle à une forte mobilisation ce vendredi. L'objectif pour le maire de la Médina est de faire le procès de Ousmane Tanor Dieng qui est l'actuel Secrétaire Général du parti socialiste.

Bamba Fall ne sera pas seul dans ce combat. Cette mobilisation verra aussi la participation d'autres fractionnistes du PS à l'image du leader du mouvement Oser l'Avenir Me Aissata Tall Sall, du Maire de la commune de Dalifort, Idrissa Diallo, de son collègue de la commune de Mermoz, Barthélémy Dias, de Madiop Diop, maire de Grand Yoff, de Banda Diop de la commune de la Patte d'Oie ainsi que des avocats engagés pour la libération de Khalifa Sall. 
Bamba Fall qui fustige la démarche de Ousmane Tanor Dieng dans la gestion du parti, soutient qu'il est hors de question que le maire de la ville de Dakar ne soit pas libéré avant la fin du mois d'octobre. 
Jeudi 19 Octobre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :