Quand le ‘’Pére-Vert’’ (Maitre El Hadji DIOUF) prend le mensonge comme critère de vérité pour juger l’expert (Maitre Pierre OLIVIER) !


Quand le ‘’Pére-Vert’’ (Maitre El Hadji DIOUF) prend le mensonge comme critère de vérité pour juger l’expert (Maitre Pierre OLIVIER) !
Veille) «Sortir du conteste, des bribes de phrases, les agencer à dessein de produire l’effet sémantique contraire, n’induit pas à s’interroger sur la vérité des propos avancés, mais plutôt sur le degré de leur contrefaçon». Par Aurélien Z. SERY (Politologue-Juriste)
Les cordes sur lesquelles grattent les acteurs du ‘’Yonou Yokouté’’(voix de l’émergence), sont la lutte contre la corruption, les détournements et l’impunité, l’annonce des chiffres mirobolants, les grands chantiers, la remise des Sénégalais au travail etc. malheureusement, sur ces thèmes-là, la réalité est tout autre.
La corruption continue plus que jamais à ramper dans tous les cabinets où se prennent des décisions importantes. Beaucoup de marchés publics sont accordés sur des bases purement partisanes, les grés à grés sont devenus la routine en matière de marché public.
L’Etat Sénégalais ne fait pas un pas en avant en termes de nation de droit et de justice sans faire deux en arrière dans le sens de la dictature et des disparités, sous l’effet de la puissance tribale et ethnique, ce cancer fatal qui mine le système politique et socioéconomique et qui empêche le pays de faire des progrès de nature à favoriser son unité et à consolider ses composantes.
Depuis la nomination de Mademoiselle Aminata Touré au prestigieux poste du Garde des Sceaux… l’appareil judiciaire est paralysé, voire agonisant. Les Sénégalais ne cessent de dénoncer ses « immixtions intempestives dans les affaires judiciaires », elle qui ne cesse d’exercer des « pressions » intolérables sur « les juges du siège » allant jusqu’à purement et simplement muter le procureur de la république Ousmane DIAGNE qui ‘est d’une honnêteté intellectuelle irréprochable« parce qu’il aurait renvoyé le criminel Barthelemy DIAZ à la cour d’assise de Dakar ». Sans doute la demoiselle donne l’impression d’abuser sans vergogne de sa proximité avec la dynastie FAYE-SALL et du brin de pouvoir que lui concède le despote.
Le Sénégalais ne se reconnaît plus (ou il ne s'est jamais reconnu) tant ses repères sociaux et moraux se brouillent comme peau de chagrin. Nous, ‘’citoyens ordinaires’’, dans la proximité avec le peuple en souffrance, sommes préoccupés par les événements de ces derniers temps qui ont meurtri notre pays.
Et l’on constate tristement que dans chaque arbitrage, le chef de l’Etat, Macky SALL penche toujours, sans la moindre gêne, en faveur de ses proches quelle que soit la légitimité des revendications des autres. A croire qu’il a le népotisme dans le sang. Le criminel Barthélemy DIAZ ne nous démentira pas !
En effet l'intelligence innée ou acquise de Macky SALL est bien en deçà des aspirations qu'il veut ou semble vouloir atteindre, malgré la témérité, et l'impériosité que l'homme dégage.
La première des hypocrisies, c’est celle du gouvernement Sénégalais qui, après avoir ressuscité la CREI galvaude dans ses déclarations « sa préoccupation pour la traque des biens supposés mal acquis ». Une acrobatie dont le DSK Sénégalais, Maitre El Hadji DIOUF est passé maître.
Macky SALL exerce une gouvernance par l'apparence (et encore, car on ne voit rien), ou plutôt par la communication, ses nombreuses déclarations et annonces à l'emporte-pièce ayant fini par lui faire perdre sa crédibilité. La gouvernance de Macky SALL semble se résumer au mariage (forcé ?) de clans mafieux, à la mise au pas d’une administration qui s'ethnicise, à la soumission d'institutions sans aucune compétence et dignité.
Et comment le ‘’Yonou Yokouté’’(voix de l’émergence se défend- elle face à toutes ces « agressions » quand ses ministres, ses gouverneurs, ses préfets et maires sont incapables de la défendre ? Comme tous les locataires précédents du palais présidentiel, Macky SALL et son staff misent sur la communication tout azimut. Leurs analyses sont grossièrement partisanes, ce qui a un effet totalement contreproductif. Actuellement, l’impact de tous ces médias en faveur du ‘’Yonou Yokouté’’, ne vaut même pas celui d’un journal régional ou d’une radio communautaire pris au hasard.
Comprenez que pour soutenir Macky SALL, il faut mentir ou aider à couvrir le mensonge que certains journalistes sont payés pour lancer dans leurs médias. Dès que vous dites la vérité, vous avait trahi Macky SALL. Une position bizarre du joufflu. Et pourquoi est-ce qu'ils choisissent ce moment-ci pour lever la protection de certains mensonges ? A mon avis, c'est pour consacrer toutes leurs forces et celles ‘’leurs journalistes’’, à la protection des prochains gros mensonges. Parce qu'il y'en aura beaucoup et de plus gros pour traverser les 5 ou 7 ans de Macky SALL.
La gouvernance du «Yonou Yokouté»( voix de l’émergence) est caractérisée selon les Sénégalais, tantôt par « la rapacité », tantôt par « l’amateurisme et l’incompétence ».
Et il n’y a pas que les opposants et les « électrons libres » de la société civile qui s’en délectent, il y a également et tout bonnement, des « amis » du président qui doutent ouvertement de ses capacités et de ses intentions. C’est un signe qui ne trompe pas, des Sénégalais sont de plus en plus sceptiques et pessimistes sur la manière avec laquelle Macky SALL manage ce pays. Il n’y a pas de doute, le ‘’Yonou Yokouté’’(voix de l’émergence) est en panne !
Comprenant toute la mascarade de cette ‘’soi disante justice Sénégalaise’’, le brillant avocat de renommé international, Maitre Pierre OLIVIER a profité de sa présence à Dakar pour ne dire que le droit et rien que le droit car le bon sens est la chose du monde la mieux partagée.
Car il ne faut pas être congolais, Soudanais, Anglais ou Brésilien pour savoir que Macky SALL mène une politique d’intimidation et d’ostracisme, le tout diligenté par une ministre inexpérimentée qui, dit-on, est propulsée directement, tel un missile sol-air, aux plus hautes sphères du pouvoir. Son imminence Maitre Pierre OLIVIER n’a fait que dénoncer l’insolence et l’arrogance manifeste du Garde des Sceaux qui utilise son cobaye, un policier de la circulation qui est devenu subitement et miraculeusement magistrat. La démission de cet ancien policier la circulation, ALliou NDAO est inévitable.
Maitre Pierre OLIVIER n’a nullement banalisé la justice car elle l’est déjà ! Maitre Pierre OLIVIER n’a jamais ridiculisé notre magistrature car l’ancien policier la circulation, Aliou NDAO a ridiculisé la magistrature, chacune de ses phrases est ponctuée de fautes élémentaires : il confond les articles ‘’le et la’’. J’ai eu la honte de ma vie lors de sa fameuse conférence de presse. Un magistrat qui n’arrive pas à aligner une phrase sans faire de faute !
Selon Maitre Pierre OLIVIER il ne peut y avoir de justice dans une démarche truffée d’irrégularités et d’injustices car selon toujours Maitre Pierre OLIVIER mieux vaut un coupable en liberté qu’un innocent en prison. Maitre Pierre OLIVIER essaie juste de faire comprendre aux Sénégalais que si le droit est respecté, c’est l’Etat de Droit qui gagnerait et cela ne doit pas être un slogan mais une réalité !
Alors, Maitre El Hadji DIOUF halte à la propagande politique pour faire croire que vous assainissez alors que vous embastillez des innocents.
Ainsi pour essayer d’étouffer la vérité les petits mercenaires (Seydou GUEYE, Abdou Latif COULYBALI et Maitre El Hadji DIOUF) sont alors envoyés pour détourner l’attention des gens sur leur champion Macky SALL qui va d’échec en échec et qui semble émoussé.
C’est dans ce sens que le ‘’DSK Sénégalais’’, Maitre El HADJI DIOUF, s’est attaqué à Monsieur Pierre OLIVIER. Mais celui qui a été condamné à 6 mois assortis de sursis pour attouchement peut-il donner une leçon de droit ? Et Moustapha Cissé LO de renchérir qu’à l’assemblée nationale du Sénégal certains députés couchent avec les femmes d’autrui. Serait-il le cas de Maitre El Hadji DIOUF lui qui a épousé Mame Diarra DIOP, juste le lendemain de son divorce avec Souleymane Ndéné NDIAYE (ancien premier ministre du Sénégal) ? Seul dieu sait !
Le domaine de prédilection de Maitre El Hadji DIOUF ne serait-il pas les femmes répudiées ? Maitre El Hadji DIOUF de déclarer ‘’ Quand on se rencontre dans les cérémonies familiales, Souleymane Ndéné NDIAYE fait les yeux doux à ma femme en lui répétant doyaluma ci yaw (je te désire toujours, Ndlr).’’ Un pervers restera un pervers car l’habitude est une seconde nature. Loolou Oumpou Leen ! LOL.
Et les Ivoiriens ne traiteront jamais Maitre Clédor Ciré LY, de colonialiste malgré qu’il soit Sénégalais et ardent défenseur de GBAGBO Laurent car le bon sens est la chose du monde la mieux partagée.
Maitre El Hadji DIOUF oublie que le mensonge est une bombe à fragmentations. Macky SALL se rend compte de cette vérité depuis qu’il essaie de gouverner le Sénégal sur la base de son grand mensonge du 26 mars. Tout ce qu’il essaie « d’édifier » s’écroule. Tout ce qu’il essaie de cacher éclate, brille, crie sur les toits.
Macky SALL navigue à vue, son seul souci étant de durer et de pouvoir pérenniser son pouvoir.
Cher concitoyen,
Le Sénégal vit une étape difficile, cruciale et périlleuse de son histoire politique et humaine. Cette situation nécessite de nouvelles attitudes, de nouveaux comportements, un courage et une audace politique individuelle et collective.
Une nouvelle impulsion dont le but serait de stopper, alors qu’il est encore temps, la dictature qui sévit dans notre pays depuis l’arrivée au pouvoir de Monsieur Macky SALL et de son parti politique l’APR.
Pour ce faire, il faudrait mettre fin à l’hypocrisie, au cynisme, à la foutaise, aux moqueries dont les arrestations arbitraires lors des marches pacifiques font l’objet de la part des bourreaux et de leurs commanditaires.
L'ingénuité du président Macky SALL que désormais le citoyen lambda connait sous son vrai jour, la déliquescence du tissu social Sénégalais, la persistance des marchés de gré à gré, du népotisme, le tout coiffé d'une conjoncture économique oppressante, sont autant d'éléments qui présagent de lendemains douloureux pour notre patrie.
Ainsi, le Sénégal est devenu cette espèce de ballon crevé dans lequel les joueurs donnent des coups de pied, pour le faire rouler, pour ne pas dire le faire rebondir. L'expression peut prêter à sourire, mais le drame que vit le peuple Sénégalais ces jours-ci, ne permet pas la plaisanterie. L'image du ballon crevé ne traduit que les difficultés très énormes dans lesquelles le pays est plongé.
Et vu la stratégie qui est en train de se mettre en place on est en mesure de croire que le pire est à venir.
Bref, Macky SALL ne fera rien. Macky SALL n'est même pas venu pour faire quelque chose. Et le recrutement de toutes les grandes gueules de la presse, les milliers de nominations depuis plus de 52 conseils des ministres, ne visent qu'une chose: maîtriser les cerveaux, à défaut de pouvoir satisfaire la demande sociale. Le peuple sera totalement cerné pour pouvoir remplacé le concret par l'illusoire. Votre ventre sera vide, mais on vous persuadera qu'il est plein.
 
Abdou Aziz Samb  Coordonateur du C.R.V ( cadre de réflexion et de veille)
Mardi 14 Mai 2013
Dakaractu




1.Posté par khadidjia le 14/05/2013 09:43
aziz samb cesse de faire de la politique un beau gosse comme toi ne doit en aucun cas se rabaisser pour défendre ces voleurs,je te connais très bien beau gosse

2.Posté par sen=gal le 14/05/2013 10:02
cool mec I Like

3.Posté par Alioune le 14/05/2013 10:20
Pourquoi vous mettez les propos de cet imbécile, esclavagiste des temps modernes, ce vendu sans dignité ni patriotisme, ce rénégat de la plus pire catégorie sur votre site tant visité par les intellectuels et amoureux de la bonne marche du SENEGAL. IL MENT, c'est tout ce salopard .

4.Posté par sall le 14/05/2013 17:46
el hadj diouf peut apprendre le droit a tout le monde.on ne va laisser ce va nu pied de blanc nous apprendre notre droit.mais boy samb grand bi dafa gnime deug.et c ce ki te derange espece de bouffon

5.Posté par Niapati le 14/05/2013 20:10
CET INDIVIDU MAL EDUQUE NE VOUDRAIT CERTAINEMENT PAS QUE SA MERE SOIT APPELEE "MADEMOISELLE" OU "LA DEMOISELLE".
ET PUIS QUE DE FAUTES!ENCORE UN NULLARD!



Dans la même rubrique :

AIDA CHERIE - 22/05/2015