Quand la traque craque, détraque, dérape et se rétracte (Par Babacar Justin Ndiaye)


Quand la traque craque, détraque, dérape et se rétracte (Par Babacar Justin Ndiaye)
L’affaire Aida Ndiongue apparait de plus en plus comme le parfait baromètre d’une traque en folie. Jusque-là, la fameuse traque des biens mal acquis limitait ses vagues, ses remous et ses controverses dans un périmètre englobant le microcosme politique, l’espace médiatique, la famille judiciaire et – par extension – le cercle des orfèvres du Droit. Depuis l’interpellation de l’ancienne sénatrice et éternelle femme d’affaires, Mme Aida Ndiongue, tout se passe comme si une convulsion  procédurale s’est brusquement produite, avec son lot d’impacts et de répercussions spectaculaires.

Indiscutablement, la conférence de presse du Procureur de la république, Sérigne Bassirou Guèye n’est pas étrangère au tournant amorcé par la traque et à la tournure prise par les évènements dont les ondes de choc se diffusent désormais au-delà, et très loin au-delà des milieux normalement concernés par cette nécessaire mais redoutable reddition de comptes.  Le besoin (justifiable) de communiquer du magistrat étant évidemment moins indexé que les commentaires lourds de dérapages tombés des lèvres du chef du Parquet du Tribunal régional de Dakar.

En effet, on peut mettre en exergue l‘imprudence d’un Procureur qui n’a ni mesuré l’étendue ni pesé l’incidence de ses paroles. En signalant publiquement un dépôt personnel et privé de 47 milliards CFA, le Procureur affole et/ou panique ces concitoyens. Car il nous apprend que le budget nécessaire pour financer largement une déstabilisation nationale (coup d’Etat, implantation de maquis sur le modèle du Mfdc et recrutement massif de mercenaires) « dormait » depuis presque deux ans, dans une banque de la place. De surcroit non loin du Palais présidentiel. A l’insu du gouvernement, puisque le ministre Latif Coulibaly a précisé qu’il s’agit « de nouveaux faits sur lesquels une instruction n’est pas encore ouverte ». Effarant et alarmant !

Le fait n’est pas sans précédent. Mais cet antécédent fut traité autrement. Je me suis laissé dire que les premiers et massifs transferts d’argent (au profit du très fortuné Ndiouga Kébé) vers les banques sénégalaises avaient suscité la curiosité des services secrets et – par ricochet – alarmé le Président Senghor. Il fallut un coup de téléphone du Maréchal Mobutu pour rassurer et tranquilliser son collègue du Sénégal. C’est dire que la découverte de cette colossale somme d’argent, près de 24 mois après l’accession au pouvoir de Macky Sall, n’est pas un hommage rendu aux services de renseignement de tous bords : police, gendarmerie et armée. Et même à la fameuse Centif. Pourtant, Dieu sait que la police et la gendarmerie du Sénégal sont pétries de compétences et capables de performances.

Toujours au chapitre des motifs d’inquiétude, le Procureur Sérigne Bassirou Guèye a publiquement découpé la somme de 47 milliards CFA en tranches couvrant la dépense quotidienne d’une personne centenaire. Résultat de cet insolite calcul : 1,300 million CFA décaissés, toutes les 24 heures, jusqu’au centième anniversaire de la naissance de Mme Aida Ndiongue. Si on voulait pousser les Sénégalais de la banlieue et de la brousse (tenaillés par la misère et la maladie) à maudire Aida Ndiongue, on ne s’y prendrait pas autrement. Depuis quand le Code pénal prévoit-t-il la malédiction collective à l’endroit d’une présumée coupable ?     

Au train où vont les choses, on peut constater que ça traque assurément,  ça détraque dangereusement, ça dérape lentement et, enfin, ça se rétracte progressivement. Car la belle reddition de comptes – vilainement baptisée la traque des biens mal acquis – s’est transformée en une chasse à courre. Non seulement la meute de chiens aboie, mais également elle mord aux jarrets, jusqu’à ce que mort politique et civique s’en suive. D’où les perspectives de bouleversement qu’on entrevoit sur l’échiquier politique en faveur des faux-vrais ou des vrais-faux martyrs, à travers l’audience naissante puis croissante du plus célèbre prisonnier sénégalais : Karim Wade. Hier honni voire exécré, aujourd’hui, l’ancien « Ministre du Ciel et de la Terre » croise sur le chemin de son destin (pour la première fois) la sympathie d’un nombre appréciable de ses concitoyens.

Ces considérations ne sont certainement pas étrangères au souci de décélérer – à l’opposé de la soif d’accélération affichée par Mme le Premier ministre – le moteur nerveux et rugissant de la traque. Le titre de L’Observateur du 24 janvier – quotidien dont la ligne éditoriale n’est pas farouchement anti-traque –  est éloquent à cet égard : « La CREI en panne sèche ». Une panne sèche mais grosse de Plan B selon le même journal. Peut-être qu’un regain de lucidité est enregistré du côté des Pouvoirs publics. Car, il faut être totalement atteint de cécité politique pour ne pas appréhender la dimension fratricide de cette vigoureuse reddition de comptes qui met judiciairement aux prises d’ex-frères, d’ex-amis et d’ex-complices du Pds qui ont vécu, dans une intense communion, les années de braise et les heures héroïques du combat libéral contre le coriace dragon socialiste. Et aussi fait ensemble la nouba, au moins, de 2000 à 2008.Il s’y ajoute que des coups de pied répétés dans la fourmilière pourraient drainer les fourmis dans toutes les directions. Y compris vers les PC de ceux qui ordonnent les assauts contre les  termitières.

Cependant, il y a des signaux très intéressants à décrypter pour un observateur attentif. Que le Directeur de l’Agence nationale de la Maison des Outils (ami d’avant mars 2012 et loyal compagnon du Président de la république) Maodo Malick Mbaye aille dans les studios des radios et dans les colonnes des journaux, défendre l’idée d’une traque plus clairvoyante, plus productive et – par conséquent plus politiquement payante – donne la preuve que des frémissements annonciateurs d’un rapide réajustement,  existent bel et bien. Du reste, ce n’est pas un hasard, si la médiation pénale a le vent en poupe, au point de nourrir les débats et les controverses, jusque dans les marchés et les restaurants. Une vulgarisation subite et suspecte. Et probablement le signe avant-coureur du Plan B.   

Il était temps. Puisque cette traque –  financièrement non encore couronnée de succès et électoralement mixée de chances et de risques  pour Macky Sall – représente du pain bénit pour des alliés et des ambitieux non éloignés du chef de l’Etat : Moustapha Niasse,  Aminata Touré et Ousmane Tanor Dieng etc. Trois grosses pointures  de la coalition BBY et de la scène politique, sans passé libéral. Quand l’heure de vérité sonnera aussi bien à l’horloge de la traque qu’à celle du quinquennat ou du septennat, ces détails-là compteront. Pour l’instant, la vigilance s’impose autour des casse-têtes d’ici, et des ondes de choc  d’ailleurs.

Au plan domestique, le vote par l’Assemblée nationale de la loi relative à la déclaration du patrimoine (version élargie) reflète une démarche stratégique consistant à élargir  le spectre de l’épée de Damoclès ainsi placée au dessus de têtes bien triées. A toutes fins utiles. En cas de rupture ou de divorce au sommet de l’Etat ou au sein de la coalition BBY, l’équilibre de la terreur prévaudra et mettra tout le monde à l’abri des fuites opportunes, c’est-à-dire des coups obliques et odieux.

En outre l’irruption de Mbackiou Faye dans le champ de la traque (il revendique la propriété d’un des coffres déposés à la CBAO) dresse une ligne Maginot sur la route de la CREI. Représentant du Khalife Général des mourides et Délégué à la construction de la mosquée mouride, Mbackiou Faye a le loisir de maquiller l’origine des fonds qu’il détient par devers lui. Qui pourra aisément distinguer les sommes qu’il collecte pour Touba, de celles qui gonflent son patrimoine ? On n’est pas loin d’une traque qui craque. Et qui détraque l’Etat, à l’instar d’un choc violent qui détraque une pendule.  

Hors du Sénégal, les ondes de choc de la traque des biens mal acquis plantent le décor d’une glaciation politique forcément fatale au printemps des alternances démocratiques. Le sort de Karim Wade guette Frank Biya et François Compaoré, respectivement fils de Paul Biya et frère de Blaise Compaoré. L’idée d’auditer voire de traquer la traque n’est pas politiquement bête. Elle pourrait même être salvatrice pour la nation.
Lundi 27 Janvier 2014
Dakaractu




1.Posté par jiggy le 27/01/2014 01:35
je ne cesserai jamais de le repeter : ce babacar ndiaye est un vrai idiot et ses analyses frigent le ridicule. en quoi la situation des senegalais est favorable a karim wade ? en quoi ? les senegalais demandent une amelioration de leur vecu quotidien par un gouvernement responsable et un secteur economique viable pour resorber le chomage endemique dans lequel le pays est plonge depuis des annees. je ne voudrais pas m'apesentir karim wade. karim wade avait recu de son pere tous les pouvoirs economiques et en 2012 ils ont ete balayes comme des malpropres. alors deux ans a peine encore on nous ramene en arriere encore. non justin tu ferai mieux de te taire. des pyromanes comme toi meritent la guillotine. il n'y a rien de scientifique dans tes analyses. par exemple quand on lui demande son avis sur la traque des biens mal acquis notamment a propos de aida ndiongue il saute du coq a l'ane pour faire des masturbations intellectuelles faisant allusion a des coups d'etats. a combien s'eleve le budget d'un coup d'etat en afrique. juste de grace arretes tes masturbations intellectuelles. il faut aussi que nos journalistes sachent choisir leurs invites ou defaut d'en avoir des gens qui puissent apporter quelque chose de positif qu'ils arretent alors leurs emissions pour aller a autre chose mais ce justin ndiaye nous pompe l'air trop en se prenant pas pour ce qu'il n'est pas.

2.Posté par dof-le-fou le 27/01/2014 06:57
Je peux comprendre que M. justin Ndiaye analyse pourquoi l'Etat met la pédale douce dans la traque mais voir ce Monsieur prôner une décélération de la traque m'ahuri car il a tellement demandé cette reddition des comptes. Mais bon, rien de m’étonne de nos pseudos analystes politiques. Chacun prêche sa chapelle pour bénéficier d'un strapontin.

Par ailleurs, nous le peuple, demandons que cette valse de milliards soit éclaircie et l'argent nous soit restitué quel que soit le VOLEUR (tidiane, layene, chretien, mouride ou autre).

3.Posté par Sénégal Lingerie le 27/01/2014 07:59
Sénégal lingerie: vous informe du lancement de nouveaux produits pour la saint valentin.
Notre équipe met tout son coeur afin de dénicher de superbes pièces de lingerie sensuelle.
Nous avons lancé pour la saint valentin 4 types de coffret à savoir:
- Coffret "Nuit Nuptiale Quotidienne" (Une nuisette, une huile de massage, un jeux de couple, un string bonbon, une peinture corporelle léchable, pétales de rose, bougie ambiance)
- Mini Coffret "Nuit Nuptiale Quotidienne"( 1 nuisette, une huile de massage, 1 carte de jeux)
_ valentin day's: 2 façons
* valentin day's ( un drap décoré en love, une nuisette, huile de massage, chocolat corporel à lécher, coffret attache moi, carte kamasutra)
* valentin day's (un drap blanc en coton décoré de pétales de rose, une nuisette, une bougie de massage, un jeux, coffret attache moi, jouet de massage chauffant)
_ le coffret valentin massage: un drap blanc en coton décoré de pétales de roses, 2 peignoirs avec vos initiales, une grande serviette je t'aime à étaler sur le lit pour le massage, une huile de massage, une bougie de massage, guide de massage
Sénégal lingerie: votre spécialiste de la Lingerie et Tenue Sexy préférée: toujours copier mais jamais égaler !
Nous envoyons des colis partout dans le monde où que vous soyez
Contact: senegallingerie@gmail.com
https://www.facebook.com/media/set/?set=a.424515591012679.1073741855.378337872297118&type=3
https://www.facebook.com/media/set/?set=a.423528521111386.1073741854.378337872297118&type=3
https://www.facebook.com/media/set/?set=a.423524861111752.1073741853.378337872297118&type=3
https://www.facebook.com/media/set/?set=a.423518687779036.1073741852.378337872297118&type=3

4.Posté par Éclairé le 27/01/2014 09:01
Cette traque est très mal faite. Les pouvoirs publics aurait du utiliser les juridictions de droit commun a la place de cette monstruosité qu'est la CREI. Tous les hommes honnêtes et véridiques que compte ce pays ont décrié la CREI, même s'ils sont tous pour la reddition des comptes, qui est différent de l'enrichissement illicite. Que le président Macky revienne a la raison sinon gare a l'effet boomerang de cette prétendue traque des biens mal acquis.

5.Posté par ousmane diop le 27/01/2014 09:26
bravo, Justin! vous êtes tresz clairvoyant!

6.Posté par Atypico le 27/01/2014 09:54
Bien vu une nouvelle fois Justin ! La traque se détraque en effet en grande partie parce qu'à la tête de l'état la division règne sur la suite à lui donner au lendemain des locales dont les résultats indiqueront avec qui Macky peut et doit chercher à continuer de gouverner. Macky a enfin compris que Karim en prison ne lui apporte plus de sympathie de la part de l'électorat, et qu'au contraire elle fait de Karim un martyre et donc désormais un rival sérieux du fait que sa politique de président a déçu profondément. Macky sait qu'il va devoir le libérer faute de pouvoir le condamner avec des preuves indiscutables à l'appui et hors d'un procès où son propre enrichissement sera mis au premier plan des médias et des commentaires. Mimi Touré et ceux de BBY sentent bien qu'ils risquent de faire les frais d'une défaite au Locales et eux poussent à barrer la route à une alliance nouvelles notamment avec des ex du PDS, Ils poussent pour cela à la relance du battage médiatique sur cette traque,ce qui en effet vient gêner Macky et ses négociations secrètes qui riposte en les englobant désormais dans la déclaration de patrimoine. Tout cela confirme que la traque n'avait qu'une fonction politicienne, médiatique pour masquer la Non Rupture attendue et jamais commencée, une fonction politicienne où tous les coups surtout tordus sont requis du fait que les intérêts du pays, de son peuple et l'éthique républicaine qui les garantis, sont volontairement ignorés, absents.

7.Posté par waz le 27/01/2014 09:58
De la logomachie..... un nouveau FOU MALADE ....le" politologue" se met au RAP.....

8.Posté par Bounkhatab le 27/01/2014 12:54
Qui avait dit dit que "wade ne bougera pas en 2012 ?" Et pourtant Wade a bouge en 4me vitesse.Donc , pour moi les analyses de ce politologue sont a prendre parfois aux pincettes.
Non, la traque des biens mal acquis n'a ni craque, ni derape, ni detraque et ne retracte pas encore.Alors pourquoi cette contribution longue comme un jour sans pain qui ne nous rapporte rien que les sempiternelles recriminations des voleurs de la republique et leurs complices.
Des politiciens ont profite de leur position dans l'appareil d'etat pour gaspiller et piller nos deniers publics.L'etat par le biais d'enqueteurs et de magistrats est entrain d'essayer de recouvrer nos sous et il y a de petits malins qui essayent de nous faire croire que ce sont eux les mechants et que les bons , les honnetes gens sont ceux qui sont soupconnes de malversations.
C'est peine perdue, il faut que ces gens rendent gorge ou prouvent qu'ils son clean.Ceux qui comme moi croient a la justice, encouragent les procureurs et les enqueteurs d'aller jusqu'au bout.Nous n'avons de la sympathie ni pour Macky, ni pour idy, ni pour karim, ni pour aucun futur candidat en 2017.Le moment venu nous voterons pour celui dont le programme ou la personnalite nous convaincra.

9.Posté par hugo le 27/01/2014 13:57
De l'Analyste au débatteur de Grand 'place.........!!!
L'adage renseigne que les tonneaux vident font trop de bruit:
Tenez :" traque craque, détraque, dérape et se rétracte " .Ronsard , Du Belais et consorts de la pléiade seront en conférence de presse cet après-midi pour remettre en ordre ce discours décousu de Molière.
Mieux, un Karim Wade crédité de 5% de l'électorat du fait d'un incendie dans l'immeuble Tamaro .....qu'adviendrait-il si il humait l'air du fait de la grande Dame Justice ?
Du n'importe quoi, Monsieur Justin épargnez-nous de vos misères.

10.Posté par al khairy natural medecine le 27/01/2014 14:29
SERIGNE BAYE ASS NDIAYE (AL KHAIRY NATURAL MEDECINE)
traite les maladies suivant
avec la grace de Dieu

_IMPUISSANCE SEXUELLE SOUNGOUF+DECOCTION
_EJACULATION PRECOCE SOUNGOUF+DECOCTION
_FAIBLESSE SEXUELLE SOUNGOUF+DECOCTION
_AGRANDISSEMENT ET ALLONGEMENT DU PENIS
_FRIGIDITE SEXUELLE SOUNGOUF+DECOCTION
_CANCER DU SEIN (prevention pommade naturelle _anticancerigene)
_SOINS CORPORELS(redressement beaute rondeur des seins _pommade naturelle dietetique)
_CHUTE DES CHEVEUX
_TOILLETTE INTIME (bain a vapeur +pommade naturelle _rajeunissement retrecissement et proprete du sexe feminin _action therapeutique elimination des bacteries facteur des MST)
_REGLES DOULOUREUSES
_PERTES BLANCHES (mauvaises odeurs secretions sans cesse)
_KYSTES ET DEMANGEAISONS VAGINALES
_LARGE OUVERTURE
_HEMORROIDES(interne et externe)
_DIABETE (trace type 1-2)
_OBESITE (exces de poids)
_DREPANOCYTOSE (action relaxante sur les articulation et les os)
_RHUMATISME ET DOULEUR ARTICULAIRE
_HYPERTENSION ARTERIELLE
_PALPITATION CARDIAQUE
_SINUSITE irritation et saignement du nez
_SITTI (type allergique)
_ASTHME
_CHOLECYSITE (infection de la vesicule bilaire digestion lente )
_ENURESIE (pipi au lit)
_ABSENCE D'URINE
_URINE DIURETIQUE (nettoiemment des reins)
_INFLAMMATION DES REINS
_ABSENCE DURINE (processus douloureux)
_GONOCCOCIE
_BAISSE DE LA VISION
_TOUX ET BRONCHITES
_VIEILLISSEMENT PRECOCE (rajeunissement des cellules de lepiderme)
_INSOMNIE
_MAUX DE REINS (douleur lateral picotement infamation)
_ICTERE (palu jaune)
_CONSTIPATION CHRONIQUE
_ULCERE GASTRIQUE
_TACHE DE ROUSSEUR( demangeaison du visage tache et bouton)
_CRISE DU FOIE INDIGESTION
_OTITES OREILLON
_FATIGUE GENERALE
_MAUX DYEUX
_APHONE
_SAINGNEMENT DE GENCIVE
_MAUVAISE HALEINE
_ARRETER DE FUMER ALCOOL ET TOUT AUTRE
_DROGUE(avoir la volonte en premiere)
_FIEVRE TYPHOIDE
_ENTREPRISE ET SOCIETE DIFFICULTE POUR UNE FEMME DE _TOMBER ENCEINTE TALISMAN DE PROTECTION CONTRE LES _MAUVAISES YEUS ET LANGUES THIAT...........................
_TALISMAN CONTRE LES ARMES A FEU COUTEAUX ET TOUT _AUTRES ARMES BLANCHES BAIN DOUVERTURE SOCIALE
_BAYRE POUR COMMERCANT ENTREPRENEUR
_ENVOUTEMENT POSSESSION PAR LES DJINNS ET MAUVAIS SORT
_VOYANCE PAR TEL OU SKYPE
_PAGE OFFICIELLE FACEBOOK (Marabout Guerrisseur Tradipraticien Voyant lofficielle )
_FACEBOOK (baye as ndiaye)
_SKYPE (BAYE ASS NDIAYE)
_TEL (00221 77 977 73 17 ) (00221 70 763 04 85)
_(NUMERO INTERNATIONAL MALI TOGO BENIN BURKINA FASO
_EGYPTE TUNISIE ALGERIE +22 37 32 07 737 )

11.Posté par bjn le 27/01/2014 14:54
merci et bonne continuation professeur

12.Posté par tarif le 27/01/2014 15:36
MONSIEUR JUSTIN TU ATTENDS D'ETRE APPELER POUR RECEVOIR TA PART DU GATEAU CE TEPMS LA EST REVOLU.EN PLUS JE SUIS TES ANALYSES SUR LE DOSSIER DE LA CASAMANCE .DERNIEREMENT TU DISAIS LA FRANCE ALLER FAIRE DE SORTE POUR QU'IL AIT UNE AUTONOMIE A KIDAL ET ILS VONT REPRENDRE LE MEME MODELE POUR LA CASAMANCE. MONSIEUR NDIAYE IL FAUT ACCEPTER MEME S'IL YA UN SEMBLANT DE CALME DANS LE SUD ET DIRE LE MAQUIS POSE DES CONDITIONS POUR LA CONSTRUCTIONS DE CERTAINES ROUTES.MAIS IL FAUT ACCEPTER QUE LE DOSSIER EST MIEUX GERE NI TAMBOUR NI TROMPETTE AVEC DES MESSIEURS DE LA CASAMANCE BOURRES DE MILLIARDS.LE PROBLEME POUR NOUS SENEGALAIS ON ACCEPTE PAS D'ETRE MIS SUR LA TOUCHE AU PROFIT D'AUTRES SENEGALAIS PLUS COMPETENTS.TU AS ETE RIDICULE DE DIRE QUE L'ETAT EST ENTRAIN DE PAYER UN CONSULTANT ETRANGER LORS DE L'EMMISSION OPINION SUR WALF POUR NOUS FOURNIR UN DOSSIER POUR PARVENIR A LA PAIX EN CASAMANCE.MONSIEUR NDIAYE IL FAUT DE DIRE QUE TU AS ECHOUE DANS CE DOSSIER AVEC TANT D'AUTRES PERSONNES QUI SE NOURISSAIENT DE CETTE SITUATION DANS LE SUD.MAIS JE VOUS DEMANDE DE PRIER POUR QUE PAIX ARRIVE DANS LA BELLE CASAMANCE POUR LE BONHEUR TOUTE UNE NATION.JE VEUX DIRE CELLE SENEGALAISE.ET CESSER DE JOUER AU MAITRE CHANTEUR. MERCI MONSIEUR NDIAYE.

13.Posté par tarif le 27/01/2014 15:37
SVP MONSIEUR NDIAYE ON SUIT TES ANALYSES NOUS SOMMES PAS DUPES.

14.Posté par mesto le 27/01/2014 16:31
je suis vraiment étonné par fe pseudo-politologue qui ne passe tout son temps qu'á ressasser les citations qu'il a allégrement "par coeurisées" Face á 47 milliards, justin n'a rien trouvé d'autres que de penser au coup d,état, destabilisation etc... ne voit-il pas que cette somme peut construire des hopitaux, écoles, acheter des ambulances...bref tellement de choses utiles mais hélas, il a choisi la négatif et c'est dommage.

15.Posté par MAKIASSE SALE FALLITTE le 27/01/2014 21:19
POURKOI TOUS LES COMMENTAIRES SONT MAUVAIS KAN CELA NE VOUS ARRANGE NULLEMENT. MERCI babacar du courage pour tes eclaircissements tout le monde ne peu etre d accord sur votre facon de voir et pourtant nombreux sont vos lecteurs . UNE CHOSE EST CERTAINE NOUS TRAQUERONS INCHAALLAH TOUS CES PARENTS EN 2017 .WAIT ET REGADE .

16.Posté par Sory Diallo le 27/01/2014 21:19
Babacar,y en a marre de tes loghorres et arrête de jouer au pedant. Basta

17.Posté par diop le 27/01/2014 21:19
Une analyse à deux balles.....n'importe quoi mais moi je ne comprends le Sénégal sinon comment on peut ouvrir ses colonnes à un écervelé pareil?

18.Posté par Hamza le 27/01/2014 22:29
Ahhhhhhhhh bonnnnnnnnn!!!!!!! Karim Wade a gagné la sympathie d’un nombre appréciable de ses concitoyens???' PREMIÈRE NOUVELLE!!!!!!! Vous me l'aprenez. Franchement Mr Ndiaye vous etes pedant .

19.Posté par cheikhDepuis le 28/01/2014 03:35
J'ai suivi l'emission de Justin Ndiaye sur walf, mais j'y ai encore vu que l'etre humain sera toujours influencé par sa croyance et ses opinions concernant l'analyse d'une situation.
En parlant des 47 milliards, vous dites "c'est alarmant que 47 milliards dorment dans une ou les banques sénégalaises..."
Mais j'aimerais savoir est ce qu'il est interdit au Senegal , pour un sénégalais, de conserver 47 milliards ou plus dans les banques ?
Pour l'instant personne ne sait si cet argent est volé ou pas. En plus pourquoi xawi soutoura niit alors que on n'a meme pas de preuve que l'argent est volé. Y a des choses qu'on ne devrait meme pas faire , meme à son pire ennemi.

En plus dans la meme emission vous dites que vous ne pouvez infirmez ou confirmer si cet argent appartient bien à Aida Diongue , raison de plus pour ne pas parler de coup d'état. Niasse a probalement plus de 47 milliards et pourtant vous ne parliez pas de possible coup d'etat vu que Niasse est riche avant les élections passées.

Concernant Karim Wade, vous dites que les gens sont mécontents de la situation économique et cela les pousse à considerer Karim; mais moi mon estime pour Karim augmente tout simplement, parce qu'on l'a mis en prison sans avoir de preuve qu'il a volé de l'argent. Meme si il a volé, on doit avoir des preuves. C'est cette injustice (meme si la loi l'autorise ) qui est révoltant et qui poussent bcp de gens à reconsiderer leur opinions.



Dans la même rubrique :