Quand la coalition Benno Bokk Yaakar coagule le sang neuf de l'Etat

NEANT


Quand la coalition Benno Bokk Yaakar coagule le sang neuf de l'Etat
Le sens de ma contribution n'est pas d'alerter seulement le Président de la République son Excellence Monsieur Macky SALL, mais de le convaincre à croire que certains de ses alliés ayant été candidats à la dernière présidentielle ne renonceront jamais à la conquête du pouvoir. C'est pourquoi leurs différentes sorties médiatiques, leurs passes droits indiquent encore s'il en était besoin que l'unanimité de façade qu'ils font croire au Président de la République ne résistera pas longtemps et n'épousera jamais le pseudonyme du "Benno Book Yakaar" mais plutôt celui du "Boloo Yakhal Macky". En réalité l'activisme de chacun d'eux n'est qu'un réflexe d'égoïsme de jalousie et de mépris inspiré par le seul motif de mettre le Président en mal avec son peuple. Au fond des choses, après analyse, la conception qu'ont ces leaders de partis, membres du BBY, de la politique actuelle, repose sur l'idée que la construction nationale par une rupture totale réussie par le gouvernement de Macky SALL fera d'eux des soumissionnaires aveugles et des incapables ayant renoncé à leur vocation d'opposants à la conquête du pouvoir. Aujourd’hui, avec la tournure actuelle des évènements, il faut que l’A.P.R cherche à cultiver son propre jardin en renforçant son avant et arrière gardes (occuper les postes stratégiques) comme l’Assemblée Nationale, la Primature, le Ministère des affaires étrangères, celui de l’économie et des finances, celui des forces armées. Ces différents postes stratégiques représentent le ciment de la Nation, le levier de l’appareil de l'État, le ferment de la cohésion sociale et de l’adhésion aux valeurs du civisme.
Après les sorties maladroites de Idy, Tanor et Niasse, la 2ème personnalité de l'État, tout récemment, les militants convaincus de l’A.P.R récusent cette façon de faire. Il faut qu’ils s’élèvent avec la plus grande énergie à limiter les dégâts. Ces attaques tout azimut ne doivent pas être l’apanage de ces hypocrites qui ne cherchent que l’échec du Président Macky SALL. Je ne peux pas comprendre le mutisme des Cadres du parti de l’A.P.R et celui des militants de base qui ont tout fait pour élire le Président Macky SALL ? Ces militants qui se sont donner d’une part pour que vive la République et ses principes, et de l’autre, laisser les ex adversaires de celui-ci devenus alliés par intérêts, bafouer au sein du BBY les règles de conduite et de gestion. Il faut une réaction vive, spontanée et à la dimension de leurs actes car nous sommes en politique.
En âme et conscience, je suis sûre que le Président Macky SALL ne va jamais leur porter la réplique qu’il faut parce que hautement républicain, éduqué, juste , un manager cultivé, formé par l’étude de toutes les civilisations du monde, qui comprend parfaitement le sens des diverses manifestations contemporaines dans leur complexité, un homme ayant appris à bas âge à porter le joug de la nécessité, un homme qui ne sait ni na jamais dit ou fait du mal à personne. Mais lorsque les leaders de la coalition se métamorphosent petit à petit, lorsqu’ils perdent les repères et les normes juridiques, l’appelle de la masse aux références fondamentales devient plus pressante, la quête d’une morale devient impérieuse et la volonté de remettre de l’ordre autour du Président s’impose comme une nécessité absolue.
En agissant ainsi, nous donnerons raison à tous ceux qui, au motif de refuser l’échec du Président de la République, et adhérant en même temps son programme « Yonnu Yokuté » qui doit être l’affaire de chaque sénégalais et sénégalaise. Il nous faut ensemble, nous, militants engagés de l’A.P.R, inventer et déployer des solutions adéquates aux différentes menaces politiques issues du BBY ou des partis d’opposition. « Il faut oser ou se résigner » disait Tite Live car en laissant perdurer ces attaques répétées, en laissant les sénégalais se déconnecter de la réalité, en laissant se creuser les tentions sociales, en différant nos ripostes sine die, ce n’est pas seulement le Président Macky SALL que nous mettons en danger mais aussi toute la Nation, la République, l'État, la vitalité de la démocratie que nous mettons en danger en même temps la longévité et l’avenir de notre jeune parti qui vient de faire un exploit en remportant les élections présidentielles et législatives de 2012.
Mobilisons nous désormais pour faire face aux prochaines attaques internes ou externes. L’heure est à la riposte si nous voulons durer au pouvoir.

Malick Wade GUEYE, Coordinateur du Comité A.P.R / Ndouck/ Fatick.

Lundi 29 Avril 2013
Dakaractu




1.Posté par teuss09 le 29/04/2013 16:48
AK sa costume Colobane bi

Tu te crois investit d'une mission ton chef est le plus opportuniste des politiciens
TU as oublié ce qu'il a fait a Idy a Bara tall
Ce qu'il n'a pas dit sur Dansokho et Niass avec son journal il est midi .
La réponse qu'il avait donné au président Dia
Ce qu'il avait dit a propos des assises national pour revenir la dessus par intéret
Sa richesse l'argent de Taiwan il n'est pas un saint et il n'est pas le meilleur de la classe politique

Alors arrété de donner des leçons



Dans la même rubrique :

AIDA CHERIE - 22/05/2015