Quand Amnesty International enfonce Ousmane Ngom


Quand Amnesty International enfonce Ousmane Ngom
DAKARACTU.COM  L'ex-ministre de l'Intérieur, Ousmane Ngom, qui est depuis hier aux mains de la justice, avait sorti un arrêté pour interdire toute manifestation aux candidats et aux citoyens sénégalais alors engagés contre la candidature d'Abdoulaye Wade pour un troisième mandat. La répression qui s'en est suivie a fait beaucoup de victimes, rappelle Seydi Gassama. Sur ce dossier aussi, l'impunité perdure, s'est-il désolé. Le patron d'Amnesty au Sénégal met sur le compte d'Ousmane Ngom les cas de personnes décédées dans les commissariats de police au Sénégal à cause de mauvais traitements, mais également du conflit casamançais, sans oublier l'affaire Habré.
Jeudi 21 Juin 2012




1.Posté par abou le 21/06/2012 14:35
Dites GASSAMA et non Amnesty International , c'est une grande confusion : nous qui le connaissons nous savons que c'est un des pires crétins qui aient jamais été créés.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016