Quand Ahmed Khalifa NIASS déshonore l’Islam (Par Moustapha Diakhaté)


Les critiques de M. Ahmed Khalifa NIASS, contre le deuil national décrété pour rendre hommage à nos morts de Mouna et exprimer la solidarité de la nation à leur famille, sont des pitoyables élucubrations qui déshonorent l’Islam.
 
Reprocher au président de la République, Macky SALL, d’avoir décrété un deuil national, sous des qualificatifs de « réaction chrétienne », est à la fois une grossière farce et une inacceptable profanation de la mémoire de nos compatriotes tombés à Mouna. En s’enfonçant dans une posture outrancière, M. NIASS est la caricature du Chef religieux qu’il prétend incarner. 
 
Là où les populations sénégalaises meurtries attendent d’un guide spirituel prières et réconforts pour les aider à surmonter leur douleur, leur chagrin, M. NIASS passe son temps à aggraver leur souffrance avec ses fantasmes scandaleux.
 
Face à tous les maîtres chanteurs et aux « Serigne » CFA, la seule réponse de la République doit  être la fermeté.
 
Fait à Dakar, le 06 octobre 2015
                                                                                                  
Moustapha DIAKHATE
Mardi 6 Octobre 2015
Dakaractu




1.Posté par Atypico le 06/10/2015 12:22
La réponse la plus juste monsieur, aurait été de rapeler que Macky est LE chef d'un état de droit qui est "encore" une Répubique et pas un marabout ni un simple Kalife de banlieue, et qu'il est donc de sa fonction de faire entendre la solidarité de la Nation et de la république avec les citoyens et leur familles victimes de ce drame international. Mais comme vous êtes toujours dans la confusion étaT/religion, politIciens/ marabouts, députés/talibés de telle ou telle conférie etc., , vous vous prenez les pieds dans le premier tapis de prière qu'on vous présente ! Encore un effort pour être un reprénsentant d'un état ou plutôt de ce qu'il en reste aprés tat d'années de compromssion politicomaraboutiquière !

2.Posté par verite le 06/10/2015 12:33
Quand il mourra A K N, les Senegalais diront ouf.

3.Posté par makhoudia le 06/10/2015 13:13
a chaque fois que Moustapha diakhaté fait une sortie il fait perdre des voix a Maky sall pourquoi parler de serigne cfa ca touche encore les marabouts

4.Posté par Almamy le 06/10/2015 13:15
Je suis d'accord avec Mr Diakhaté dans son argumentaire.
Mais son texte est truffé de fautes. Ce n'est pas acceptable pour ce Député Président de Groupe Parlementaire qui dénonce urbi et orbi la baisse de niveau des élèves.



Dans la même rubrique :