Qu’a fait Malick Noël Seck de ses premiers instants de liberté ?


Qu’a fait Malick Noël Seck de ses premiers instants de liberté ?
DAKARACTU.COM  Malick Noël Seck est sorti de prison, gracié par le chef de l’Etat, après sa condamnation à 2 ans de prison, ramenée à un an dont quatre mois ferme. Sa sortie était prévue en mi-février, et la grâce intervenue met fin à sa peine. A sa sortie, il était accompagné de ses deux avocats et a retrouvé la presse et surtout ses camarades de Convergence Socialiste, accompagnés d’Abdou Mbow, leader des jeunes de l’APR et de Thierno Bocoum, son alter ego de Rewmi. Malick Noël Seck était vêtu d’un t-shirt où était inscrit « Libérez Barthélémy Dias », ce qui laisse indiquer que son combat n’a pas été ramolli durant son séjour carcéral. Rentré chez lui à l’avenue Bourguiba, il a retrouvé ses parents, ses amis et aussi certains leaders socialistes comme Ousmane Tanor Dieng, Serigne Mbaye Thiam, Aminata Mbengue Ndiaye et Gorgui Ciss, ainsi que quelques amis politiques comme le Dr Malick Diop de l’AFP et Malick Mbaye de Conscience citoyenne. Les amis et les militants lui ont réservé un accueil chaleureux, avant qu’il ne leur demande de le laisser seul avec sa maman. Auparavant, il avait retrouvé sa femme qui avait déménagé ses affaires personnelles du Camp pénal. Malick Noël Seck a remercié tout le monde, ses camarades de Convergence Socialiste en premier lieu, qui se sont tant battus pour sa libération. Cependant, il ne s’estime pas libre parce que, dit-il, « le pays n’est pas libre, les institutions ne sont pas libres, la justice n’est pas libre, la police n’est pas libre…». Est-il reconnaissant envers le président qui lui a octroyé une grâce ? Il estime n’avoir rien demandé et que seul le président a ses raisons d’avoir gracié le prisonnier qu’il était. Pour autant, il ne pouvait pas rester de force dans la prison, le rôle de l’administration pénitentiaire étant de garder des prisonniers. Malick Noël Seck a déclaré que dès cet instant il se considérait en campagne électorale. Le séjour carcéral l’a plus radicalisé que toute autre chose.
 
Jeudi 12 Janvier 2012




1.Posté par Mamadou diallo le 12/01/2012 11:19
Ki yeureumoule yayame elle était tellement fatigué! politik diarou ko sanal saye wadiour akhe la! so léne téraloule bou léne sonal en plus noublie pas la peine k tu fais a tes enfants sa les trouble et sa affecte leurs subconscients et risque de les pertuber dans le futur

2.Posté par tamega le 12/01/2012 11:26
felicitartation mon ami le combat continu pour la liberetion du senegal et de barth.tamba vous attends pour le combat qui n est pas termine tamega responsable ses jeunes de rewmi de tamba.

3.Posté par vergeravendre.onlc.fr le 12/01/2012 11:29
/www.vergeravendre.onlc.fr



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016