DAKARACTU.COM

QUE LE POLITICIEN QUI N'A JAMAIS VOLÉ LÈVE LA MAIN !!!

LA POLITIQUE EST COMPOSÉE DE BONNETS BLANCS ET DE BLANCS BONNETS


LEVEZ LA MAIN DROITE ET DITES JE LE JURE !!!

QUE LE POLITICIEN QUI N'A JAMAIS VOLÉ LÈVE LA MAIN !!!


QUE LE POLITICIEN QUI N'A JAMAIS VOLÉ LÈVE LA MAIN !!!


MOUSTAPHA NIASSE

La nébuleuse des 169 passeports diplomatiques et de service attribués à des ressortissants chinois avait éclaboussé le gouvernement sénégalais. L’affaire remonte entre novembre 1995 et septembre 1998, sous le régime du Parti socialiste donc de l’actuel secrétaire général de la  Francophonie, Abdou Diouf. Voilà ce qui expliquait la mise en cause, dans cette affaire, du Président de l'assemblée Nationale, Moustapha Niasse, alors ministre des Affaires étrangères du Sénégal.
486 millions de Francs CFA ont été encaissés par l'Etat sénégalais contre la délivrance de passeports de service sénégalais à des ressortissants chinois de Hong- Kong. Ce qui n’avait pas manqué de soulever des vagues dans les milieux politico-judiciaires sénégalais. 
Et c'est lorsque la police française avait découvert le décès d’une chinoise d’apparence en possession d’un passeport de service sénégalais en bonne et due forme, qu'une enquête a été ouverte et le recoupement des dates, après authentification de ce document de voyage, menait naturellement à Moustapha Niasse. De toute évidence, l'octroi de documents de voyage n'est pas une spécificité sénégalaise. Ce faisant, il a été demandé à chaque acquéreur de s'acquitter de 10 mille dollars en contribution au Fonds de développement économique et social du Sénégal. Voila une histoire de gros sous, de corruption et de bradage de la dignité sénégalaise classée sans suite.

DJIBO KA

C'est l'affaire du "virage financier" à 90 degrés de Djibo Ka soutenant Abdou Diouf au second tour de l'élection présidentielle de 2000.
Le soutien de Peul Bou Rafet avait fait mouche à l’époque dans la presse, en qualifiant l’ancien socialiste de "traitre". Son changement de discours en 24 h, après l’audience avec Diouf n'était pas gratuit. Il avait affirmé avoir dit à Diouf de partir et le lendemain, il déclarait le soutenir. Voilà un bel exemple de deal politique et de tortuosité d'un homme qui nous proposait comme slogan  << Changer le présent, créer l’espoir et construire l’avenir >>.

IDRISSA SECK

L'ancien Directeur de Cabinet du Président Wade, même en choisissant de jongler sur un terrain très glissant qu'est l’éthique politique, pour reconquérir le pouvoir, n'a jamais rendu compte de sa gestion des chantiers de Thiès et de celle des fonds politiques. 

OUSMANE TANOR DIENG 

En son temps de gloire, l'homme qu'on entendait tous les jours sans le voir et qui avait la capacité de faire de n'importe qui un milliardaire, était à l’origine des plus grands scandales avec les licences de pêches.

PRÉSIDENT ABDOUULAYE WADE

Le terrain sis à Ngor-Almadies acheté cash par le président Abdoulaye Wade auprès d’un particulier avait bel et bien coûté 1,2 milliards de francs CFA, comme confirmé par son ancien porte parole à la Présidence : << Je le confirme, il y a pas de problème à ce niveau. Le chef de l’Etat a acheté un terrain auprès d’un autre Sénégalais, il n’y a pas de quoi fouetter un chat >> disait Serigne Mbacké Ndiaye au cours d’une conférence de presse.

KARIM, SYNDIELY WADE

Aujourd'hui, rares sont les enfants de Chefs d'État africains à ne pas profiter du statut de leur père pour bénéficier d'une situation de rente ou d'un strapontin présidentiel.

LANDING SAVANÉ

Où est passé le patron d'And Jef qui encaissait 30 millions de francs cfa mensuellement des mains de Me Wade pendant les 10 années qu'il a passé auprès de lui. Landing disait : << Tout le monde n’est pas concerné par les audits. S’il y a un épisode qui me concerne personnellement, c’est le problème de la caisse noire du Président Wade. Ces 30 millions que me remettait Me Wade, ne peuvent pas faire l’objet d’un audit ni de poursuites judiciaires, ce serait illégal. Tout le monde sait que cette caisse n’est pas sujette à audit. >> 

MACKY SALL

<< La primature doit être auditée de mêmes que tous les ministères. Macky Sall est devenu président, mais il a été ministre, Premier ministre, Président de l’Assemblée nationale >> concluait Landing Savané.
Et C'est là où Feu Christian Salvy, à travers son testament audio interpelle Le Président Macky Sall sur la gestion des 7 milliards des fonds taïwanais déposés à Chypre ? Salvy trouve d'ailleurs louche que le jour même de la libération d’Idrissa Seck, Macky Sall, alors Premier ministre, prenait l’avion pour se rendre à Chypre. Et dans quel but ?
Sur une partie de la fortune du Président Macky Sall, nous nous posons toujours des questions pour la simple raison que Feu Christian Salvy lui attribut beaucoup trop de biens : des terrains arrachés au dépôt de Dakar Dem Dikk, des parcelles autour de l’aéroport LSS, des terrains à la Foire et à Sébikotane... Pourquoi Macky tente t'il de mettre à l’abri tous les voleurs des terres de Dakar Dem Dikk, en décidant le 21 Février 2013 en plein Conseil des Ministres : << que soit incessamment engagée la procédure de régularisation foncière des dépôts de Ouakam >>. Dès lors, tous ceux qui se sont illégalement appropriés et vendus les hectares de la société peuvent jouir de leurs biens. Un jeu de mots, de phrases et de détermination "mackillé" dans un style trompeur. Le Chef de l’Etat ordonne ainsi à son Gouvernement de régler le problème de Dakar Dem Dikk mais d’un autre côté il sécurise tous les biens mal acquis de ceux qui se sont enrichis sur le dos de la société. 

ABDOUL MBAYE

Le Premier ministre n’est pas encore tiré d’affaire dans le dossier d’Hissène Habré, selon certains experts. En effet, le PM Abdoul Mbaye, pourrait être poursuivi pour complicité de blanchiment d’argent si le gouvernement tchadien demandait aujourd’hui la restitution de tout l’argent du pays qui a été planqué au Sénégal. Le jeudi 13 décembre 1990, Hissène Habré avait déposé 3 milliards CFA à la Banque Internationale pour l’Afrique Occidentale (BIAO) qui venait tout juste d’être restructurée pour devenir la Compagnie Bancaire de l’Afrique Occidentale (CBAO) avec un nouveau DG en la personne de Monsieur Abdoul Mbaye, actuel Premier Ministre du Sénégal.

LES FONDATIONS DES PREMIERES DAMES

Que sont devenus les comptes des Fondations de nos Premières Dames ouverts un peu partout dans les banques et paradis fiscaux ? 
"Solidarité-Partage" de Mme Diouf, "Éducation-Santé" de Viviane Wade ont disparu du jour au lendemain et que deviendra la Fondation "Servir le Sénégal" de Mariéme Faye quand son époux Macky Sall quittera le Pouvoir ?

Tout ceci prouve que la classe politique en général s’en met plein les poches. Comme quoi, il n’y a rien de nouveau sous le soleil de l’enrichissement illégal des hommes politiques. 
L'état de grâce étant fini, on jète tous ses ennemis en prison pour détourner les populations de leurs souffrances quotidiennes.
Aujourd'hui les sondages montrent que l'ampleur de la déception est immense. Le Président reste incompétent face à la crise et tente de "mackyller" le temps en remplaçant le "Yoonu Yokkute" par le "Yoonu Rebeuss". Le comportement d'un président doit être à chaque instant exemplaire et il faut de la hauteur et un esprit de dépassement pour fixer les grandes orientations car les enjeux économiques et sociaux sont énormes.
S'estimant trahi par Macky, Me Wade a ostensiblement "fermé les robinets" de plusieurs pétromonarchies du Golf et de bailleurs de fonds.
A peine en prison, le Président Macky Sall cherche à faire libérer Karim parce que la pression est trop forte et les lobbies trop puissants. C'est maintenant que le Peuple va juger de la solidité des nerfs du Président Macky Sall et de sa capacité de résistance face aux promesses faites au Peuple.
La montagne risque d’accoucher d’une souris car l'arrestation du frère de Syndiely ressemble à une prise d'otage avec demande de rançon. Du sommet, Karim Wade l'ancien "Ministre de la terre et du ciel" se retrouve dans le gouffre. 
Et alors où sont les milliards dont Macky nous a tant tympanisé ?


BOUNAMA N'DIAYE 
ARCHIVISTE 
Dakaractu2




Mercredi 24 Avril 2013
Notez


Dans la même rubrique :