Prytanée militaire : les professeurs en grève depuis mardi


Prytanée militaire : les professeurs en grève depuis mardi
Les cours vaquent depuis mardi dernier au Prytanée militaires de Saint-Louis (PMS), où les professeurs exigent le règlement de certains problèmes administratifs et pédagogiques, a appris le correspondant de l’APS.

‘’Nous observons un arrêt des enseignements pour attirer l’opinion de l’opinion sur un certain nombre de problèmes administratifs et d’ordre pédagogique’’, a dit à la presse Gabriel Ndour, représentant du Collectif des processeur du PMS.

Il cite notamment le non respect des textes administratifs relatifs aux indemnités de déplacements des professeurs et le manque de manuels, d’équipement pour les laboratoires et de connexion internet fonctionnelle.

’’Nous sommes des professeurs régis par les mêmes textes que nos collègues des autres établissements et les autorités essaient de l’ignorer, dénonce-t-il. Certains de nos collègues ont eu à se déplacer jusqu’en Casamance pour l’organisation du concours et ils n’ont pas été traités comme le stipulent les textes, le PMS doit s’aligner.’’

Selon lui, ‘’le corps professoral a eu à faire des démarches auprès du corps militaire en sensibilisant l’Etat-major, le commandant de zone qui sont restés sourd à nos revendications’’.

‘’Le respect du droit ne doit pas être négocié et doit s’appliquer de fait’, déclare M. Ndour, décidé avec ses camarades, à aller jusqu’au bout des revendications en amenant les autorités à résoudre le problème.

( APS )
Jeudi 17 Novembre 2011




1.Posté par JJO le 18/11/2011 16:25
Ces profs seront petits devant leurs innocents élèves qui ont déjà payé les frais de leurs sautes d'humeur. Plus d'une dizaine logés dans le domaine militaire ne payant ni eau,ni électricité ,sécurisés et transportés gratuitement,il faut être lâche,hypocrite et mesquin pour imaginer une plate-forme aussi mensongère.Avez-vous manifesté pour vos indemnités du BAC oudu BFEM ? Parler de vos indemnités non payées au lieu d'alourdir votre plate'forme par des calomnies.Vous tentez de dramatiser Le Colonel alors que vous semblez ignorer que s'il y a un ,qui se soucie de vos conditions c'est bien lui.Comment percevez-vous la loi d'individualité? Vos enfantillages sont loin d'ébranler
le Cnel qui est un miltaire et pas n'importe lequel.Il n'est du genre à promettre ciel et terre car vous savez mieux que quiconque que la plus belle femme au monde ne peut donner que ce qu'elle a. Touti foula ak fayda way ! ! !

2.Posté par JJO le 18/11/2011 16:51
Damay rêvé wala?Grève de profs à Bango? D'abord, sachez que que votre mouvement s'inscrit dans une illégalité parce que vous appartenez à différentes formations syndicales et vous semblez confondre avertissement et préavis.
Je ne peux pas comprendre que les profs anciens se laissent bercer par d'irresponsables gamins qui envient leurs logements.Prenez vos courages à deux mains et ne soyez pas des suivistes.Votre véritable problème avec le Cnel, c'est le fait qu'il ne veuille plus de cours particuliers moyennant des sommes faramineuses à faire débourser par leurs parents.Ne vous lancez pas dans des déclarations mirobolantes sachant au départ que vos allégations sont mensongères.Comment imaginer du khar matt au Prytanée sachant que c'est non seulement l'élite que vous avez mais aussi avec des effectifs de moins de vingt-cinq élèves par classe.Vous arnaquez les parents. Arrêtez !!!!!!!!!!!

3.Posté par Baye Modou le 18/11/2011 17:28
Plus ingrats que ces profs,tu meurs.Cessez vos cours particuliers au Prytanée.Tout le monde est au courant de ce qui se passe aux cours privés Samba Linguère avenue Moustaphe M.GAYE, Sor.Vous sacrifiez les Enfants de Troupe en ménageant un emploi du temps qui vous permette d'aller à Aimé Césaire ou Samba Linguère, sachez qu'un jour viendra et vous rendrez compte.Vos bambins de misérables profs confondent privilèges et droits et leurs poltrons d'aînés se refusent de les orienter dans le bon sens.A la lecture de cet élément, j'étais sidéré.Impensable! Dans son allocution du 8 Juillet 2011,le Colonel plaidait pour un statut particulier pour vous.En retour, vous pensez l'atteindre en partant en grève.Contre qui? Contre vous-mêmes. Avant ,il y avait l'élite chez les profs,mais ces dernières années,que des toquards ! Attendez-vous à des ponctions salariales car la grève est illicite et illégale.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016