Projet de réformes constitutionnelles : Le Secrétariat Exécutif de l’APR parle de d’une initiative « historique et inédite »

Le secrétariat exécutif de l’Alliance pour de la République (APR) approuve fortement l’initiative présidentielle portant sur les 15 points essentielles que Macky Sall compte introduire dans la Constitution. Une initiative que Seydou Gueye et Cie n’ont pas hésité à qualifier «d’historique et inédite ».


«A la lecture du projet de réforme qu’il a transmis au Président de l’Assemblée Nationale et au Conseil Constitutionnel, conformément à l’Article 51 de la Constitution et qu’il a largement partagé avec les sénégalais, le Secrétariat Exécutif de l’Alliance de la République salue cette noble initiative et adresse ses chaleureuses félicitations au Président de la République, SEM Macky SALL, pour son sens élevé du respect de la parole donnée, la clairvoyance, la lucidité, la sagesse, le renoncement de soi pour l’intérêt supérieur de la nation et le courage politique dont il vient de faire montre », a  déclaré le  porte-parole de l’APR, Seydou  Guèye. 
Un projet qui s’inscrit, poursuit-il, dans une « logique permanente de consolidation et d’approfondissement de notre système démocratique, de vitalisation de l’Etat de droit et des principes de la République ». Toutes choses qui lui feront dire  que « jamais dans l’histoire de la République du Sénégal, un Chef d’Etat n’a, autant que Macky SALL et dans un délai aussi court, œuvré dans le sens de faire basculer notre pays dans le cercle restreint des démocraties majeures du monde ».  

Sa camarade Aminata Touré, ancien Premier Ministre, s’inscrira dans cette même logique de satisfaction en parlant « d’un acte hautement historique. »
« En prenant la décision de prendre sur lui-même de réduire son mandat, le  Président de la République a posé un acte d’une haute portée historique et inédit. Je mets à défi quiconque qui me dirait qu’il existe un Président démocratiquement élu en Afrique et dans le monde à avoir choisi de réduire volontairement son mandat et la restauration du quinquennat », jure Mme Aminata Touré qui n’a pas manqué de se féliciter de la volonté du Chef de l’Etat de mettre en place le statut de l’opposition. 
 
Après avoir exprimé sa solidarité et sa compassion au Président Roch Marc Christian KABORE et au peuple frère du Burkina Faso, le Secrétariat Exécutif de l’APR a, par  ailleurs «condamné avec vigueur les attentats perpétrés à Ouagadougou.» 
Mardi 19 Janvier 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :