Projet de développement : L’OIF octroie au journal en ligne Pressafrik un financement de 10 millions de francs CFA


Projet de développement : L’OIF octroie au journal en ligne Pressafrik un financement de 10 millions de francs CFA
L’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) a octroyé au journal en ligne WWW.PRESSAFRIK.COM, un financement de 15.992 euros, soit 10.490.000 francs CFA indique dans un communiqué, le Directeur de ce journal. Ce financement ajoute t-il a été obtenu suite à la tenue de la 26e commission du Fonds d’appui à la presse francophone en août à Beyrouth, et porte sur l’exécution d'un projet de développement qui comprend les volets équipements, formation et innovation.
Aussi selon Ibrahima Lissa Faye, grâce à cette subvention, PressAfrik va remplacer une partie de son équipement acquis depuis sa création en 2008.
« En effet, il va se doter de nouveaux outils innovants qui viennent enrichir l’environnement et les techniques de pratique du métier de journalisme. Ainsi une rédaction qui se respecte, se doit d’opérer régulièrement des mises à jour du point de vue équipement et connaissance pour répondre au défi du développement. Le journal en ligne va profiter de sa position très stratégique au rond-point jet d’eau en mettant une enseigne. Il va, aussi, acquérir du matériel audiovisuel de haute pointe pour garantir une collecte, un traitement rapide et une diffusion en live ou en streaming de l’information ».
Le volet renforcement des capacités est la partie la plus importante du projet précise la communiqué. Et sur ce point bien précis, il est prévu une formation en Data journalisme et sur les réseaux sociaux. « L’équipe de PressAfrik est convaincue que le renouvellement des pratiques journalistiques, à l’ère du numérique, est d’une impérieuse nécessité » lit-on sur la note.
Et ajoute-t-il dans le même sillage, « en tant que pure-player et leader dans la catégorie des journaux ligne, PressAfrik a constaté que les comportements de consommation media ont profondément changé avec l’émergence d’applications et outils innovants ».
Les gens à travers le monde et même en Afrique subsaharienne maintenant, s’informent via les smartphones et les tablettes de ce fait, note le communiqué pour finir ,pour toucher le plus de monde et offrir d’autres services, il est en train de développer une  application  compatible avec les différentes périphéries (OS,  Android, Windows…). « Cette application va, par ailleurs favoriser l’interactivité ».
Lundi 2 Novembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :