DAKARACTU.COM

Procès des thiantacounes: L’Etat réclame 2 milliards de francs de dommages et interêts, les parties civiles 60 000 à 191 millions de francs


Procès des thiantacounes: L’Etat réclame 2 milliards de francs de dommages et interêts, les parties civiles 60 000 à 191 millions de francs
DAKARACTU.COM Suite à leur procès qui se tenait hier au tribunal des flagrants délits de Dakar, les 53 thiantacounes arrêtés lors des manifestations contre la détention de leur guide Bethio Thioune seront fixés sur leur sort le 29 novembre prochain. Poursuivis pour rassemblement illicite, trouble à l’ordre public, destruction de biens appartenant à autrui, les prévenus n’ont pas reconnu devant la barre, les faits qui leur sont reprochés. Certains ont soutenu être arrêtés au moment où ils faisaient des emplettes en vue des préparations de la fête de la tabaski qui était toute proche. D’autres ont dit qu’ils vaquaient à leurs occupations quand ils ont été interpellés par les éléments de la police. Il y en a même eu qui ont rejeté ou nié leur appartenance au mouvement des thiantacounes. Ceux qui l’ont reconnue par contre ont rejeté l’accusation selon laquelle ils auraient participé aux manifestations du 22 octobre dernier qui ont occasionné des casses de véhicules de particuliers, des voitures de transports en commun, des feux de signalisation. S’appuyant sur ces déclarations, le Ministère Public a scindé le dossier en trois catégories afin de mieux situer les degrés de responsabilités. Ainsi, on peut constater un premier lot de 16 personnes accusés d’être les instigateurs. Et il s’agirait des “Dieuwrignes” qui ont envoyé des messages pour inviter les inconditionnels de Bethio au rassemblement et ceux qui ont divulguer l’information. Le second groupe est constitué, selon le Parquet, par ceux ayant décliné leur appartenance au mouvement thiantacounes. Et dans le dernier groupe, on retrouve ceux ayant clamé leur innocence depuis le début de l’enquête préliminaire. Suite à cette classification, le Parquet a requis 3 ans de prison ferme en ordonnant la confiscation des téléphones portables. Pour ce qui est de la dernière catégorie, le parquet s’est montré indulgent en demandant la relaxe au bénéfice du doute. Les parties civiles de leur part ont réclamé des dommages et intérêts allant de 60 000 à 191 millions de francs. L’Etat compte dédommager les victimes, avant de demander 2 milliards de francs de dommages. SOURCE: Le quotidien
Dakaractu2




Samedi 17 Novembre 2012
Notez


1.Posté par puceeeeeeeeee le 17/11/2012 14:22
mdrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr!!2 milliards?subhanalah maanam 2000 millions?
ceyyyy tax ngene si ripe mosse

2.Posté par SARR le 17/11/2012 14:47
C'est bien tout ca !! en même temps je me demande qu'est ce qu'attend l'Etat pour mettre les populations de Foundioune qui ont saccagé l'agence de la Senelec et agressé le chef D"agence ??? oui à la Justice ! mais pour Tout le Monde !!

3.Posté par TECHNICIEN le 17/11/2012 14:48
Technicien en réseau informatique vous installe un réseau Wi-Fi,etendre la portée
de la couverture de votre wifi, dans votre maison ou même dans votre bureau.Vends des modems routeur Wi-Fi.
Vous propose également le referencement de votre site web pour plus de visibilité.
contact:
tel: 70 771 68 95
Email: refdakar@gmail.com

4.Posté par TATADIABY le 17/11/2012 17:25
payer rek

5.Posté par riad reda le 18/11/2012 15:30
SIYARA ZAWIYA TIJANIYA DE FES UN HOTEL 5 ETOILES A PLEIN COEUR DE LA MEDINA DE FES VOUS FAIT UNE REDUCTION JUSQU A 70% CONTACT 00212 660912950



Dans la même rubrique :