Procès N'zalé : Me Diouf tombe dans son propre piège


Procès N'zalé : Me Diouf tombe dans son propre piège
Me El Hadj Diouf est tombé dans son propre piège jeudi dernier, lors du procès du directeur de publication du journal «La Tribune». Le parquet s’est, en effet, opposé à sa constitution pour défendre le journaliste Félix N’Zalé. Le représentant du ministère public lui a, en effet, rappelé l’exception qu’il avait soulevée lors du procès de Karim Wade disant qu’un avocat qui a été agent de l’Etat ne peut se constituer contre l’Etat. Face à cette remarque, l’avocat, qui est aussi député, s'est désisté de sa constitution pour N’Zalé. Auparavant, il a quand même tenu à expliquer que dans ce procès, l’Etat n’est pas partie civile.
Samedi 16 Août 2014
Dakaractu




1.Posté par iba sy le 16/08/2014 12:59
La Tribune n"est pas un journal mè un torchon.Ils essaient de copier l'OBS mè ils n' y arrivent malgré le tapage médiatique du gambien Ahmet Aidara ki fait une revue de presse déséquilibrée pour un seul journal. C triste !

2.Posté par diop le 16/08/2014 18:08
le tripatouillage de nos lois par les magistrats est un vrai foutage de gueule.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016