Procès Luc Nicolaï : le promoteur a failli être jugé hier par la Cour d’appel, sans défense


Procès Luc Nicolaï : le promoteur a failli être jugé hier par la Cour d’appel, sans défense
 
Pour peu, le promoteur de lutte Luc Nicolaï allait être jugé hier par la Cour d’appel, sans défense. Lorsque l’affaire a été évoquée hier, aux environs de 9 heures, aucun de ses avocats n’était présent dans la salle à l’exception de Me Abdou Dialy Kane. Compte tenu de la situation, l’avocat a sollicité un nouveau renvoi d’autant plus que, certains de ses confrères sont retenus par le procès de Tahibou Ndiaye qui se déroulait à la salle 4.
Devant le refus de la Cour, l’avocat s’est déporté arguant qu’il se sentait « trop seul » vu qu’il s’agit d’une affaire « très sérieuse » avec plusieurs avocats constitués. Surtout que tous les avocats de l’autre partie étaient présents. Mais la présidente n’a voulu rien entendre, même lorsque Luc Nicolaï a sollicité à son tour pour constituer une nouvelle défense. « Vos avocats vous ont lâché », lui a rétorqué la juge lorsque le promoteur lui a dit qu’il avait sept avocats. Finalement Me Baboucar Cissé est arrivé à 10 heures passées de quelques minutes après que la Cour a commencé à notifier les préventions aux prévenus.
 
Luc/Eumeu Sène
C’est finalement le 17 juin prochain que la Cour d’appel de Dakar va rendre son verdict dans l’affaire d’abus de confiance opposant le promoteur Luc Nicolaï au lutteur Eumeu Sène. Le lutteur qui avait été condamné à payer la somme de 22 millions au titre de dommages et intérêts avait introduit un recours devant la Cour d’appel. Puisque la décision était assortie de l’exécution provisoire, il veut obtenir le sursis à exécution, c’est-à-dire qu’il n’ait pas à payer encore les dommages et intérêts tant que l’affaire ne soit pas jugée au fond par la Cour d’appel. 
Jeudi 11 Juin 2015
Dakar actu




Dans la même rubrique :