Procès Karim vs Alboury Ndao : la procédure de faux, usage de faux en écritures privées et tentative d’escroquerie rouvert ce matin


Procès Karim vs Alboury Ndao : la procédure de faux, usage de faux en écritures privées et tentative d’escroquerie rouvert ce matin

La seconde manche de la procédure de faux, usage de faux en écritures privées et tentative d’escroquerie opposant Karim Wade à l’administrateur provisoire de Dp World dans le cadre de la traque des biens mal acquis, Pape Alboury Ndao, va se jouer ce matin à la barre de la Cour d’appel. En effet, lors de la première manche au tribunal correctionnel, le juge avait tranché en faveur de l’expert comptable. Ce qui a été à l’origine de l’appel interjeté par les avocats de Karim Wade. Cette affaire a connu deux renvois. D’abord le 25 juillet dernier pour la comparution du fils de l’ancien président «exilé» au Qatar depuis sa grâce présidentielle. Seulement à la date de renvoi, le 14 novembre dernier, le plaignant n’avait pas déféré à la sollicitation de ses avocats. La confrontation a été de nouveau prolongée au motif que l’un des conseils de la partie civile, Seydou Diagne, était alité. Pape Alboury Ndao avait confié à la commission d’instruction de la Crei que Karim Wade était propriétaire d’un compte bancaire ouvert à Singapour et crédité de 47 milliards FCFA. Une révélation qui a été à l’origine de la seconde mise en demeure de Karim Wade dans le cadre de la traque des biens mal acquis. Mais au final la Crei n’a pas retenu cette somme dans le patrimoine de Wade fils, désavouant Pape Alboury Ndao.



Lundi 19 Décembre 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :