Procès Karim : L’attitude bizarre du Président Henri Grégoire


Procès Karim : L’attitude bizarre du Président Henri Grégoire
Qu’est-ce qui a pris le Président de la Cour de la Crei, Henri Grégoire Diop ? Hier, le magistrat qui présidait l’audience était méconnaissable. Il semblait tellement dépassé par les événements qu’il se perdait même dans ses mots, ses articles et même sur l’enchaînement dans la façon de diriger l’audience. Comme un profane en la matière, il sautait parfois des étapes pour revenir là-dessus. Étonnant ! Ce, d’autant que selon les témoignages de certains avocats qui le connaissent, il a fait plus d’une trentaine d’années dans la magistrature. Président de la cour d’appel de Kaolack, il est décrit comme quelqu’un qui a toujours été serein et qui a beaucoup d’expérience. Faut-il mettre cela, ironise « l’As », sur le compte du stress, de la tension ou des "khondjom" ? Doy na war ! (Curieux !)
Vendredi 1 Août 2014
Dakaractu




1.Posté par sago le 01/08/2014 10:39
En tout cas s'il était un catholique il va jugé juste dans le contraire "moy lolou" parole d'un musulman

2.Posté par moi le 01/08/2014 11:03
Je doute de ton statut de musulman. si tu l'es tu es surement des pires! Comment peux-tu traiter les musulmans d'injustes?

Si le juge se perd dans son rôle c'est inhérent à sa personne, je me demande comment un idiot peut amener cela à une dimension religieuse?

3.Posté par BB le 01/08/2014 12:40
Un crime n'est jamais parfait et ce qui se conçoit bien s'annonce clairement et les mots pour le dire, arrivent aisément



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016