Procès Hissène HABRE : À qui profite le verdict? (par Amadou Tidiane WONE)


Hissene HABRE est condamné à la réclusion à perpétuité après une chasse à l'homme qui aura duré plus d'une vingtaine d'années... Cette "justice" rendue au nom de la " communauté internationale" et de ses " valeurs" ,à géométrie variable, est discutable dans ses fondements et contestable dans ses champs d'application. Il suffit juste de se dire qu'aucun Chef d'Etat du monde occidental ne sera jugé,  ni condamné, par ces "Cours " taillées sur mesure pour humilier les africains. A ce jour, en tous cas, seuls des chefs d'Etats africains ont été menottés, humiliés et attraits devant des tribunaux et hors des frontières de leurs pays. Au nom de quelle idée de la justice? Celle qui feint de ne pas avoir entendu les propos de Georges BUSH légitimant la guerre en Irak par la présence d'armes de destruction massive qu'à ce jour personne n'a vu. Avec plus d'un million de morts à la clef. Une justice qui ne s'émeut point que Nicolas Sarkozy aie détruit la Libye et plongé son peuple dans un chaos durable. Une justice qui absout les Empires qui confinent l'Afrique dans une misère organisée depuis Berlin et consolidée par les institutions de Bretton Woods à travers des plans infantilisants et pervers... Oui! La " Justice internationale" est sélective. Elle est prompt à sévir à l'encontre des résistants et se hâte lentement à juger, autre exemple, les dirigeants sud-africains pourtant reconnus coupables de crimes contre l'Humanité.  

 

Mais les Peuples ne sont pas amnésiques...

 

Car, n'est-il pas étonnant que , depuis la condamnation de Hissene HABRE , aucune manifestation de joie ni de liesse populaire , n'aie eu lieu à Djamena ou quelque part au Tchad? Ni nulle part ailleurs dans le Monde? Pour la condamnation d'un homme à qui on prête 40.000 victimes, ce fait est révélateur que le Peuple tchadien n'est pas partie au procès de Hissene HABRE. Le silence désapprobateur général, malgré les bravades de quelques  " droits de l'hommiste" , est une véritable accusation à l'encontre d'un système qui change de méthodes mais jamais de nature. Ce système qui permet à un " Ordre mondial" inique de renaître de ses cendres et de perpétuer ses méfaits sous des prétextes fallacieux de défense de la veuve et de l'orphelin....Ce système qui organise les hausses et les baisses des cours des matières premières pour réduire à néant les efforts des Peuples qui cherchent à sortir de la misère. Y a t'il crime de guerre plus avéré que cela en temps de.. Paix?

 

Un conseil aux dirigeants africains: aujourd'hui vous êtes au pouvoir. Vous en jouissez... Pour combien de temps encore? Personne ne saurait le dire. Alors, regardez attentivement ce que l'on fait de vos prédécesseurs.... Si vous n'avez pas pitié de vos peuples, ayez au moins pitié de vous-mêmes ! Changez les règles du jeu avant de les subir à votre tour. 

 

Amadou Tidiane WONE

woneamadoutidiane@gmail.com

Mercredi 1 Juin 2016
Dakar actu




1.Posté par xali le 01/06/2016 13:16
Bravo, monsieur Wone : ce n'est pas de la clairvoyance qui manque à nos dirigeants africains, mais de courage. C'est comme si ce sont les pseudo "organisations des droits de l'homme" qui dirigent nos pays... Leur crédo, qui ne s'applique que dans nos pays "tu fais ce qu'on veut ou on vilipende ton pays". Vivement le réveil!



Dans la même rubrique :