Procès Canal Horizons /Câblodistributeurs : La défense dénonce les exactions du parquet.


Le procès qui oppose  les câblodistributeurs de Saint Louis et Canal horizons  n’a pas encore connu son épilogue. Le tribunal a renvoyé ce procès en délibération pour le 21 de ce mois. Toutefois, les avocats de la défense ont fustigé jusqu’à la dernière énergie la façon dont le dossier des 7 câblodistributeurs a été géré par le parquet du tribunal de Saint-Louis.
A en croire Me Baba Diop et Me Elhadji Diouf, il y a une  légèreté et beaucoup de zones d’ombre avec ces plaintes déposées par Canal horizons contre ces jeunes sénégalais qui ne cherchent qu’à gagner honnêtement leur vie. Les avocats conseils des câblodistributeurs se sont farouchement opposés à la décision du procureur d’envoyer en prison ces jeunes qui, en réalité n’ont jamais fauté pour n’avoir jamais diffusé les images appartenant à Canal. Me Baba diop  de poursuivre qu’en 2011, l’Etat du Sénégal par l’entremise du ministre de la communication  avait donné plein pouvoir à ces câblodistributeurs pour qu’ils puissent  exercer librement leurs activités par systèmes câblés. Suffisamment de raisons pour que Canal Horizons cesse ses exactions contre ces jeunes distributeurs d’images a laissé entendre Me Elhadji Diouf qui dénonce les arrestations arbitraires qui ne sont nullement fondées, car il n y a  aucune suite sur la culpabilité de ces jeunes entrepreneurs et cet état de fait est  constaté dans beaucoup de régions, notamment à Tamba, à Kaolack, à Dakar. C’est pourquoi, a- t-il ajouté, les autorités doivent régler ce problème pour que ce genre de procès ne soit plus tenu par rapport à ces câblodistributeurs. A noter que le tribunal de Saint-Louis a refusé du monde, les parents, sympathisants de ces 7 jeunes sont tous venus apporter leur soutien dans cette affaire dont la délibération sera prononcée le 21 de ce mois, une semaine avant le procès de celui des câblodistributeurs de Louga.
Vendredi 16 Juin 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :