Problème d’ancienneté : Cheikh Tidiane Mara va-t-il démissionner de l’OFNAC ?


Problème d’ancienneté : Cheikh Tidiane Mara va-t-il démissionner de l’OFNAC ?
Devant aller à la retraite à l’orée de ses 65 ans, Cheikh Tidiane Mara renoue par un coup du destin avec la vie active. L’ancien procureur spécial de la Crei devient vice-président de l’Ofnac. Magistrat hors hiérarchie en fonction depuis 1975, il sera sous la responsabilité de Seynabou Ndiaye Diakhaté qui est, de loin, sa cadette puisqu’elle n’est sortie de l’Ecole nationale d’administration et de la magistrature qu’au début des années 90. Si cela ne pose aucun problème au plan légal, il peut constituer une entorse à la tradition en vigueur dans la magistrature où l’ancienneté n’est pas un vain mot.
Ainsi, le prédécesseur de Abdoulaye Diagne, au Parquet spécial, sera très mal à l’aise dans sa toge de vice-président de l’Ofnac. Qui plus est, la jurisprudence Moustapha Touré-El hadj Guissé à la Commission électorale nationale autonome (Cena) est actuelle. En effet, le Procureur général El hadj Guissé, nommé membre de la Cena que dirigeait à l’époque son jeune confrère Moustapha Touré, avait préféré jeter l’éponge. Alors au sommet de la pyramide, il ne pouvait accepter de se faire diriger par un magistrat fut-il compétent, moins expérimenté. Homme d’honneur, il avait rendu le tablier. Cheikh Mara va-t-il faire de même ? Wait and see.
Jeudi 20 Octobre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :