Primaires américaines : Sanders bat Clinton dans le Michigan, Trump confirme


Les favoris des sondages n'ont pas connu la même soirée après les primaires de mardi aux Etats-Unis. Si, chez les Républicains, Donald Trump a conforté son statut de favori, Hillary Clinton a eu des résultats plus mitigés, en ne remportant q'un des deux Etats en jeu chez les démocrates. 

Bernie Sanders a fait mentir les sondages et créé la surprise dans le Michigan.

Le sénateur du Vermont y a emporté la primaire démocrate, en arrivant légèrement en tête face à Hillary Clinton, selon les projections des médias américains.

Les deux candidats avaient tenu dimanche soir un débat très tendu dans cet état industriel marqué par les délocalisations. A l'arrivée, les résultats sont serrés, Bernie Sanders obtenant près de 50% contre 48% pour Hillary Clinton.

Alors qu'il est déjà en Floride où il doit de nouveau débattre contre Hillary Clinton ce mercredi soir, Bernie Sanders a remercié «les habitants du Michigan qui ont fait mentir les sondages nous donnant 20, 25 points derrière» son adversaire il y a deux jours.

«Cela signifie que la révolution politique dont nous parlons reçoit un écho fort partout dans le pays et nous pensons que nos meilleures régions restent à venir», a-t-il ajouté dans sa conférence de presse à Miami.

Un peu plus tôt Hillary Clinton avait emporté la primaire du Mississippi. Elle reste largement en tête dans la course aux délégués qui choisiront le candidat démocrate à la Maison blanche en juillet, puisqu'elle a remporté 13 Etats sur les 22 ayant déjà voté, et neuf pour Bernie Sanders.

Même si sur le papier la victoire surprise du sénateur dans le Michigan ne va pas trop la handicaper car les résultats étant serrés, l'écart entre le nombre de délégués emportés ne sera pas important, elle freine l'élan de l'ancienne secrétaire d'Etat. Et pour l'équipe de Bernie Sanders, cela montre qu'il reste dans la course. 

Bonne soirée pour Donald Trump. Le milliardaire américain, attaqué par tous ses adversaires, a sorti encore conforté des nouvelles primaires républicaines. Donald Trump l'a en effet emporté largement dans le Mississippi puis dans le Michigan et à Hawaï.

Ted Cruz a lui renforcé son statut de deuxième homme en gagnant dans l'Idaho. Marco Rubio, le sénateur de Floride, a passé une très mauvaise soirée, terminant bon dernier dans le Michigan et le Mississippi.

«Tant de choses horribles ont été dites sur moi la semaine passée, a lancé bravache Donald Trump. Cela montre à quel point le public est intelligent, car il sait que tout n'est que mensonges». Au total, il a gagné 14 scrutins sur les 23 qui ont déjà eu lieu.
Mercredi 9 Mars 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :