Prévention et limites des risques électriques : La Sénélec plus que jamais déterminée à éradiquer les dangers


Prévention et limites des risques électriques : La Sénélec plus que jamais déterminée à éradiquer les dangers
La Société nationale d’électricité (SENELEC) est plus que jamais déterminée à limiter, à défaut d’éliminer définitivement, les risques électriques. C’est en tout cas ce qui est ressorti de l’atelier de lancement pour la campagne de sensibilisation qu’elle a organisée sous la Présidence du Directeur Général, Makhtar Cissé.
 
Il s’agit, en effet, nous apprend la Coordonnatrice de la Cellule de Communication de la Senelec, Mme Bintou Diouf, d’informer et de sensibiliser les autorités ainsi que les partenaires et la presse, sur les dangers liés aux risques électriques et d’autre part d’impliquer ces cibles dans la campagne de prévention des risques électriques.
 
Cette rencontre, explique la Responsable de la Cellule de Communication, propose  une plateforme réunissant tous les acteurs concernés  ayant pour mission de créer un cadre légal et réglementaire en matière électrique et de mener des actions concrètes. Ces actions portent sur  l’interdiction de la production, de la vente et de l’utilisation de matériels électriques de contrefaçon, dispenser une formation adéquate et appropriée pour les professionnels et les usagers de l’électricité. Il s’agira, également de veiller à la qualité, la sécurité et la sûreté du système électrique depuis la conception des ouvrages, la construction, l’exploitation et la maintenance des installations, éduquer les populations dans la prise en charge des victimes avant l’intervention des sapeurs-pompiers.
 
Toujours dans sa politique d’éradiquer les risques électrique, la Senelec entend rendre obligatoire l’attestation de conformité d’ouvrage et d’installation électrique, former et produire un certificat de qualification pour les installateurs électriques et veiller à l’application de la loi relative aux emprises et aux occupations anarchiques. Situation favorisent entre autre les facteurs à l’origine des accidents comme la méconnaissance des populations face aux risques électriques, le manque de vigilance, l’imprudence et la négligence à la fois des professionnels et des usagers de l’électricité, l’absence d’éducation à la sécurité électrique, le non-respect des normes , des règles et des procédures de sécurité électrique et les mauvais comportements des populations, les branchements clandestins, etc.
Lundi 22 Août 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :