Présumée fraude sur le fichier électoral et violences à l’APR : Le Sen rectifie le PDS et applaudit les décisions de Macky Sall


Présumée fraude sur le fichier électoral et violences à l’APR : Le Sen rectifie le PDS et applaudit les décisions de Macky Sall
Le SEN de l’APR a apporté la réplique au PDS qui hier au sortir de son bureau politique, avait décelé une volonté du parti au pouvoir de frauder sur la conduite des opérations du nouveau fichier électoral.
 
Pour le secrétariat exécutif, les déclarations du Comité directeur du PDS à ce sujet,  contredisent même l'appréciation lucide de son Chef, Me Abdoulaye WADE qui depuis le Consulat du Sénégal à Paris, a  apprécié très positivement « les avancées notoires sur la numérisation du fichier électoral ».
 
«  Cette honteuse et insoutenable contradiction qui n'a pas échappé à la vigilance des Sénégalais et qui n'est d'ailleurs pas une première dans ce parti en lambeaux, prouve que le PDS reste définitivement le parti du passé et du passif » a rétorqué le SEN. Qui ajoute «  le PDS, qui, toute honte bue, se noie lamentablement et désespérément  dans les eaux fétides de l'invention, de la calomnie et du mensonge se trompe d'époque et semble oublier qu’il faillit conduire  notre pays à la ruine ».
 
Le SEN de l’Alliance Pour la République de renouveler par ailleurs son engagement indéfectible aux côtés du Président Macky SALL et adhère sans réserve à son appel au dialogue et à l'unité nationale, pour construire ensemble le Sénégal émergent, notre avenir commun. Au cours de leur rencontre, le SEN  a aussi regretté, les violences répétées notées au sein des Jeunesses républicaines, contraires aux idéaux du parti et qui n'honorent guère les militants encore moins les responsables. Il a ainsi salué la décision sage du Président Macky SALL de suspendre, jusqu'à nouvel ordre, toutes les réunions de la Convergence des Jeunesses  républicaines (COJER) au Siège du Parti, et de demander à la commission de discipline de l‘Alliance Pour la République de saisir de tous les faits de violences, afin de situer les responsabilités et d'en tirer toutes les conséquences.  
Vendredi 14 Avril 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :