Presse en ligne : Vers la mise en place d’un cahier de charge pour un contenu sain et irréprochable


L’Association des Éditeurs et Professionnels de la Presse en Ligne (APPEL) est plus que jamais déterminée à mettre de l’ordre dans son milieu où tout semble permis. C’est ainsi que pour lutter contre certaines dérives, le Président de l’APPEL, Ibrahima Lissa Faye, s’est décidé à réglementer la création d'un site d’information.
« Nous allons organiser du 10 au 13 Août prochain un atelier sur la labellisation et l’élaboration d’un cahier de charge pour tout promoteur de presse en ligne », a d’emblée déclaré Lissa Faye qui explique que la labellisation va surtout concerner le contenu. Parce que, note-t-il, « nous voulons un contenu de qualité pour une presse en ligne saine et irréprochable. »
Mieux annonce-t-il,  la mise en place d’un cahier de charge qui ne circonscrit pas mais réglemente la création d’une presse en ligne.  
Constatant un foisonnement terrible de sites d’information du fait des conditions de création  très facile, le Président de l’APPEL a mis en place un certain nombre de référentiels auxquels serait assujetti tout promoteur de presse en ligne.
« En tant qu’acteurs et association, nous avons une volonté de ferme de réguler et de mettre de l’ordre. Maintenant il appartient à l’Etat de prendre ses responsabilités », insiste-t-il, non sans souligner que les mécanismes vont concerner l’éditeur, le directeur de publication, les reporters, respecter la charge déontologique, un siège, etc...
 Revenant sur la mise en place d’un nouveau code de presse,  l’APPEL veut que sa contribution soit prise en compte lors des  travaux prévus par le ministère de la Communication qui va convoquer une concertation sur le code de la presse qui sera définitivement validé.
Jeudi 28 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :