Présidentielle en Côte d’Ivoire : La mission d’observation électorale de la CEDEAO estime que le scrutin est libre et transparent


La mission d’observation électorale de la CEDEAO pour l’élection présidentielle ivoirienne du 25 octobre 2015 estime que le scrutin est libre, transparent et organisé de manière acceptable.
Dans une déclaration préliminaire lue par le général Francis Béhanzin, observateur à long terme de la CEDEAO, lors d’une conférence de presse donnée le lundi 26 octobre 2015 à Abidjan par le chef de ladite mission, l’ancien président nigérian, Olusegun Obasanjo, la mission n’a pas observé d’irrégularités majeures susceptibles d'affecter l'intégrité du processus électoral, excepté quelques insuffisances enregistrées ici et là.
 
Ces insuffisances sont relatives, entre autres, au démarrage tardif des opérations de vote en raison du manque de matériel électoral, à l’absence de présidents et membres de la Commission électorale indépendante dans des bureaux et à la faible présence des représentants de certains candidats.
 
La mission a également noté les difficultés rencontrées par les agents électoraux dans l’utilisation des tablettes biométriques et la non reconnaissance des empreintes digitales de certains électeurs par ces tablettes. M. Béhanzin a toutefois indiqué qu’une amélioration à ce niveau a été observée avant la fin du scrutin, notamment en raison du retour à l’utilisation du registre manuel.
 
La mission a par ailleurs salué le caractère transparent et consensuel observé dans la conduite des opérations de dépouillement, de décompte et d’annonce des résultats partiels sur les lieux de vote ; ceci en présence des représentants des candidats, des observateurs électoraux et du public.
Elle a rappelé l’importance de cette élection aussi bien pour la consolidation de la gouvernance démocratique en Côte d'Ivoire que pour la réconciliation et l'unité nationales.
La Commission de la CEDEAO a réitéré que la paix en Côte d'Ivoire est primordiale non seulement pour la population ivoirienne, mais aussi pour l’Afrique de l’Ouest.
 
Pour ce faire, la mission félicite l’ensemble des parties prenantes, notamment les acteurs politiques, le peuple, le gouvernement, et les forces de sécurité de la Côte d’Ivoire pour le sens de responsabilité dont ils ont fait preuve tout au long du processus électoral. Elle a également salué le sens de responsabilité et de discipline démontré par les électeurs dans l'exercice de leurs droits civils.
 
La mission d’observation électorale de la CEDEAO a aussi remercié la Commission électorale indépendante pour la planification et le déroulement de l'élection réussie.
 
Elle a invité l’ensemble des ivoiriens, les acteurs politiques et leurs partisans à s'abstenir de tout acte de violence, d'intimidation ou de provocation durant cette phase cruciale de  consolidation de la paix et de la démocratie dans le pays.
 
Elle a également  exhorté les candidats à recourir exclusivement aux voies légales en cas de contestation pour le règlement de tout différend découlant de cette élection.
 
La mission reste pleinement engagée à suivre  les événements post électoraux, jusqu'à l'annonce des résultats et formulera des recommandations appropriées pour le renforcement des processus électoraux l’espace communautaire.
Lundi 26 Octobre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :