Présidentielle 2012 : Souleymane Ndéné Ndiaye aux libéraux: «Accueillez les militants de Bennoo désorientés»


Présidentielle 2012 : Souleymane Ndéné Ndiaye aux libéraux: «Accueillez les militants de Bennoo désorientés»
En procédant, samedi, à Guinguinéo, au lancement de la campagne « ma carte ma caution », initiée par le ministre d’Etat, Aïda Mbodj, le Premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye, a demandé aux Libéraux d’accueillir les militants de Bennoo désorientés. Il s’est dit assuré de la victoire de Wade en 2012.


Avec toute la détermination des Sénégalais et leur engagement aux côtés d’Abdoulaye Wade, le directeur de campagne du candidat du « Sopi » s’est déclaré rassuré de la victoire de Me Wade.

Devant des milliers de militants et sympathisants libéraux venus de tous les coins et recoins du département et un parterre de responsables, mais également de chefs religieux, élus locaux, les anciennes gloires de foot et de basket, le directeur de Campagne du candidat Wade a dit que le meilleur choix, celui de la responsabilité, de l’efficacité et de la continuité, ne saurait être qu’Abdoulaye Wade. C’est parce que ce dernier, a-t-il ajouté, incarne, à plus d’un titre, les aspirations au développent du peuple sénégalais. Raison de plus pour Souleymane Ndéné Ndiaye de saluer la mobilisation des femmes avant de leur demander de maintenir le cap en direction de l’élection présidentielle de 2012 dont l’objectif sera de faire gagner le président Abdoulaye Wade à 99,99%».

« C’est dans l’ordre du possible, estime le Premier ministre selon qui Me Wade a beaucoup fait pour la gent féminine du pays avec la parité, les foyers, l’accès au crédit et au matériel d’allègement des travaux de la femme, etc. Après avoir félicité Aïda Mbodj et insisté sur ses qualités d’engagement et de fidélité au président Wade, il a insisté sur la pertinence de l’opération « ma carte ma caution ». Il a jeté une pierre dans le jardin de Bennoo siggil Senegaal « en voie de tassaro ». Pour lui, c’est la débandade et le sauve qui peut au niveau de cette coalition qui vient de montrer son véritable visage aux Sénégalais surpris et déçus. Souleymane Ndéné Ndiaye a demandé à ses camarades libéraux d’ouvrir leurs portes pour accueillir les militants de Bennoo désorientés et déboussolés qui viendront vers eux.

Le directeur de campagne d’Abdoulaye Wade a tenu, par ailleurs, à mettre en garde les populations du Sénégal en général et celles de Guinguinéo en particulier contre les agissements de certains vendeurs d’illusions « qui attendent de prendre leur retraite avant de venir s’intéresser au sort des Sénégalais ». Selon lui, c’est le cas du candidat déclaré Ibrahima Fall « dont on n’a vu aucune réalisation en faveur des populations », souligne-t-il.

Répondant à un marabout qui a déclaré que Wade n’a rien entrepris qui fait avancer le Sénégal, il l’a renvoyé aux nombreuses réalisations du chef de l’Etat, citant la facture d’électricité de la commune de Guinguinéo qui, en 10 ans, est passé de 200.000 FCfa à 19 millions, les postes de santé construits dans la ville, l’extension des réseaux d’adduction d’eau et d’électricité dans tous les quartiers de la commune, les actions en faveur de l’éducation, les fournitures scolaires, les semences pour les paysans, etc.

Voilà autant de raisons qui font que les militants se doivent de redoubler de vigilance, mais surtout de garder soigneusement leurs cartes d’électeurs, mais surtout de plébisciter le candidat Wade en 2012, afin de lui permettre de terminer ses chantiers et de passer le témoin aux jeunes de son parti.

Souleymane Ndéné Ndiaye, qui n’a pas manqué de relever le dynamisme des jeunes de l’Ujtl, du mouvement des étudiants de Guinguinéo et des femmes, a salué la grande mobilisation dont les populations de sa ville ont fait montre.

Auparavant, Aïda Mbodj, revenant sur le sens de l’opération, a dit qu’il s’agit là d’une marque de reconnaissance que les femmes ont envers Abdoulaye Wade qui a beaucoup fait pour elles. Elle s’est félicitée de l’engagement des femmes de Guinguinéo qui ont acheté 30.000 cartes et donné des assurances que l’objectif de 1 million de femmes sera largement dépassé, les commandes de cartes atteignant 1.500.000.

D’autres orateurs, comme Rokhaya Diouf, Moustapha Diop au nom des étudiants, Coumba Dickel Diawara ont pris la parole pour magnifier l’opération et rendre hommage à Souleymane Ndéné Ndiaye pour son engagement et sa fidélité au président Wade.

Après la cérémonie, du matériel d’allègement des travaux de la femme a été gracieusement offert aux femmes du département.

Mamadou CISSE

( LE Soleil )
Lundi 5 Décembre 2011




1.Posté par Marguertite SOCK, Thies le 05/12/2011 10:54
Je n'étais pas avec Macky Sall mais depuis qu’Idrissa Seck commence à l'attaquer, je travaille à sa victoire. Pour mes amis et moi, Idrissa Seck qui a toujours ignoré Macky au point de le considérer pour un poids dans le jeu politique, est conscient maintenant que les Sénégalais savent récompenser la constance et la politesse. Macky Sall n'a jamais dit du mal de me Wade et de ses ex-frères libéraux même quand il était torturé psychologiquement et chassé de l'Assemblée nationale comme un malpropre alors qu'il a eu à contribuer de manière significative au renforcement du pouvoir par son travail titanesque à la primature. Il pouvait sortir des CD et faire des déballages pour se défendre mais jamais ce garçon n'a été amené à s'adonner à ce jeu puéril comme sait bien le faire Idrissa Seck. Voici la différence ; Macky est un véritable d'Etat tandis que l'Autre, Idy, est un homme de détails. Tessanté rék !!! Le pays a besoin d'un climat de sérénité pour inciter les patriotes à se retrousser les manches et assurer son développement. Le Macky Sall que j'observe symbolise à merveille le calme, la pondérance et la sérénité. Je pense qu'il ne faut pas confier ce pays à des gens de "fitna". Nous n'en avons pas besoin. Son comportement adorable face aux attaques répétées de types comme Abdoulaye Wilane, Serigne Mbacké Ndiaye, Elh Malick guèye, Idrissa Seck, Aida Mbodji, Khadim Guèye, Amadou Diouf du journal Première en Ligne, un mercenaire de la plume spécialement en service pour le "descendre", tout cela fait aujourd'hui qu'il est considéré par une écrasante majorité des Sénégalais comme un homme de paix. Avec un tel homme à la tête du pays est encorageant pour nous autres patriotes. J'en vois qui vont dire encore que les diplomates sont téléguidés et que c'est Macky Sall qui a payé l'Ambassade pour ces prédictions favorables. Mais qui disait qu'à la veille de chaque consultation, il commandite des études sérieuses sur le choix des Sénégalais ? Idrissa Seck bien sûr. Peut-être que cette fois-ci, les études ont montré que les Sénégalais s'orientent beaucoup plus vers le Maire de Fatick. Voilà une des raisons qui expliquent pourquoi Macky Sall est la cible privilégiée de beaucoup des candidats en mal de CREDIBILITE. Les allers-retours incessants au palais durant ces dernières années pour négocier une transmission du pouvoir entre Maître et Lui, sont passés par là. Macky boul tontou, liguey rék !!! Wassalam !

2.Posté par aliou le 06/12/2011 07:10
le ridicule ne tue pas au senegal ; au lieu de s'interesser à benno et à ses deboires essayez de remmener au bercail les militants de idy , macky ; aminata tall , gadio et ; n'est ce pas plus facile ; monsieur le premier ministre devrait aussi s'interesser lui le guelawar à ce ministre plus puissant que lui et qui vole en jet privé alors que lui utilise les avions de l'armée nationale : et puis le pm n'a pas encore de candidat à la presidentielle



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016