Présidentielle 2012 : Le Khalife général des mourides n'entend pas donner un Ndiguël.


Présidentielle 2012 : Le Khalife général des mourides n'entend pas donner un Ndiguël.
Si Abdoulaye Wade esperait un consigne de vote de Touba en sa faveur, c'est peine perdue. Dans son discours à l'occasion de la visite du chef de l'Etat, le Khalife général des mourides, Serigne Cheikh Maty Lèye, par la voix de son porte-parole, a été court, clair et concis. En effet, le marabout a déclaré :" que ceux qui pensent qu'ils peuvent acheter ma conscience se détrompent ; je n'ai pas besoin d'aide. Je suis indépendant. Nul ne peut exercer une pression sur Touba".
Mardi 10 Janvier 2012




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016