Présidence Conférence Francophonie : Le Sénégal transmet le témoin à Madagascar


Présidence Conférence Francophonie : Le Sénégal transmet le témoin à Madagascar
Le Président sénégalais Macky Sall, président sortant de la Conférence des chefs d’Etat de la Francophonie a transmis, vendredi à Antananarivo, les rênes de la présidence à son homologue malgache, Hery Rajaonarimampianina, à l’ouverture des travaux en plénière.


 
"C’est avec un très grand plaisir que je transmets, maintenant les pouvoirs de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernements des pays ayant le français en partage à la République de Madagascar" a notamment dit le président Sall.
 
Joignant l’acte à la parole, le président sortant Macky Sall a lancé à l’endroit de son successeur, le chef de l’Etat malgache, Hery Rajaonarimampianina : "Monsieur le président de la République, vous avez à la fois la présidence et la parole".
 

"Sans vouloir faire le bilan de votre travail, qu’il me soit permis de louer vos efforts considérables. Soyez rassuré que je prendrais avec enthousiasme et dynamisme le relais de vos actions. Votre engagement et votre dévouement à l’OIF ont forgé le chemin de notre réussite commune", a dit le nouveau président de la Conférence.

Hery Rajaonarimampianina a relevé que "l’objectif de l’OIF était de faire de l’espace francophone un monde respectueux du bien-être de sa population et dans lequel les valeurs universelles de paix, de démocratie, de droits de l’homme (…) contribueraient à une croissance durable dont chaque pays membre pourrait bénéficier".
 
La Conférence des chefs d’Etat et de gouvernements des pays ayant le français en partage est l’instance suprême de la Francophonie.
 
Elle fait partie des trois instances consacrées par la Charte de la Francophonie, avec la Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF) et le Conseil permanent de la Francophonie (CPF).
 
Le Sommet se réunit tous les deux ans. Il est présidé par le chef d’Etat ou de gouvernement du pays hôte du Sommet jusqu’au Sommet suivant. Il statue sur l’admission de nouveaux membres de plein droit, de membres associés et de membres observateurs à l’OIF.
Samedi 26 Novembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :