Près de 93 KG de chanvre indien saisis dans le Nord (GENDARMERIE)


Près de 93 KG de chanvre indien saisis dans le Nord (GENDARMERIE)
Au total, 92,9 kilogrammes de chanvre indien ont été saisis par la gendarmerie dans les régions de Saint-Louis, Louga et Matam entre janvier et novembre 2015, a appris l’APS de source sécuritaire, mardi. 
 
Cette saisie effectuée par les éléments de la légion nord de la gendarmerie nationale dans ces trois régions a également entraîné l’arrestation de quelque 150 personnes, d’après un bilan rendu public lors d’une exposition organisée en marge des célébrations de la Journée nationale des forces armées. 
 
S’agissant du grand banditisme, 813 arrestations pour divers crimes et délits dont 641 pou vol de bétail et pour coups et blessures volontaires ont été enregistrées sur la même période. 
 
Par ailleurs, 1 357 sacs de charbon, 32 kilomètres de filets de pêche non réglementaires ont été saisis et 38 arrestations notées dans les opérations de préservation de l’environnement. 
 
Les opérations de lutte contre la fraude ont pour leur part entraîné des saisies d’une valeur de 256,6 millions de francs et l’arrestation de 82 personnes, tandis que les amendes forfaitaires dans le cadre de la prévention routière ont rapporté 38 millions de francs et ont provoqué 76 arrestations. 
 
La ville de Saint-Louis a, à l’instar des différentes zones militaires du pays, célébrée la Journée nationale des forces armées cette année sur le thème : ’’Les forces armées face aux défis sécuritaires’’. 
 
En plus d’une cérémonie officielle présidée par le gouverneur de Saint-Louis, Alioune Aidara Niang en présence du commandement régional de l’armée, de la gendarmerie, de la Brigade des sapeurs pompiers, une exposition a également été montée sur la Place Faidherbe. 
 
Des équipements de l’armée, de la gendarmerie et de la brigade nationale des sapeurs-pompiers ont ainsi été exposés permettant à de nombreux civils, parmi lesquels beaucoup d’élèves de satisfaire leur curiosité. Des militaires, gendarmes et sapeurs-pompiers étaient sous les stands pour répondre aux questions. 
 
’’C’est une fête importante pour les armées et les citoyens. Cette journée portes ouvertes est une occasions pour les forces de sécurité d’expliquer aux populations notre rôle. Beaucoup nous considèrent à tort comme des ennemis, alors que tout ce que nous faisons vise à assurer leur sécurité’’, a confié à l’APS un officier. 
Mardi 10 Novembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :