Premières révélations de Bara Tall sur les chantiers de l'Anoci.


Premières révélations de Bara Tall sur les chantiers de l'Anoci.
DAKARACTU.COM  Dans une publication de Médiapart lue par Libération, le journal en ligne français dresse le portrait des Wade, lève un coin du voile sur l'Anoci et recueille des témoignages. Dans cet article, le patron de Jean Lefèvre Sénégal (Jls) a fait des révélations qui font l'effet d'une bombe. "Quand l'homme de Karim Wade, Abdoulaye Baldé, alors secrétaire général de la présidence et directeur exécutif de l'Anoci, nous présente le projet en 2004, il nous explique qu'on doit se partager le gâteau (...). Je fais une offre à 14 milliards de francs Cfa, mais Abdoulaye Baldé me dit de doubler ou presque. Je refuse en prétextant que c'est trop, et que c'est un délit. Je refais une offre, mais là encore il me dit: 'arrête avec tes prix à la con !' ", révèle Bara Tall au journal en ligne. Toujours selon Libération, Médiapart révèle également, en marge de l'Oci, une transaction douteuse avec "C", un partenaire de Karim Wade qui aurait reçu un virement de 2 millions de dollars le 1er août 2007 de la part de Mohsen Al Kharafi, alors plus grosse fortune koweïtienne et associé des chantiers de l'Oci.
Vendredi 2 Mars 2012




1.Posté par "Lyncée" le 02/03/2012 11:50
Il faut que justice se fasse, qu'enfin les dirigeants sachent qu'être aux affaires ne signifie pas faire des affaires en bouffant l'argent des malheureux contribuables...
LE SENEGAL FAIT PARTIE DES PAYS LES PLUS TAXES AU MONDE.
Avoir le pouvoir c'est largement suffisant mais s'il faut en plus bouffer l'argent des sénégalais là ça devient trop...
Il faut qu'on punisse et que les générations futures en tirent des leçons...
Si le gouvernement de Macky Sall ne traduit personne en justice cela signifiera qu'il prépare à faire pareil que "ces détourneur de deniers publics".
Qu'on les saisisse leurs biens qui n'est pas les leurs d'ailleurs pour commencer...
Que les responsables de ces nombreuses morts rendent des comptes...
Que ce perturbateur de stabilité sociale qu'est Serigne Mbacké Ndiaye soit traduit...
JUSTICE et EQUITE... Fin de la justice en un sens...

2.Posté par abasse le 02/03/2012 11:52
voila pourquoi nous n accepterons pas que Macky recycle les ordures du PDS tels que Balde, il n est pas question que ces gens viennent se refugier aupres de la coalition pour beneficier de l impunite ou alors il faudra faire table rase sur tous les detournements, il n y aura pas d impunites ils rendront tous compte

3.Posté par Paul Kane le 02/03/2012 12:50
Arrêtez d'être naifs ! Je ne suis pas un pro Wade mais c'est trop facile de ressortir ces histoires que maintenant !

4.Posté par Jombaniaw le 02/03/2012 13:09
Et avec ca les Senegalais veulent elir Macky qui va passer l'eponge sur les Wades et ses complices comme Balde. Ce qui est sur c'est que Macky malgre ses declarations de campagne d'audits de la gestion de Karim ne fera rien et pourrait meme travailler avec Balde et Karim. Qui se ressemble s'assemble, les Wade sont assure de l'impunite avec Macky qui est comme eux un franc-macon!!!

5.Posté par CRV WADE 2012 le 02/03/2012 18:45
http://ledakarois.net/politique/actualite-bara-tall-appelle-adoulaye-balde-et-dement-mediapart.html

ACTUALITE : Bara Tall appelle Abdoulaye Baldé et dément « Médiapart »

Encore des mensonges, de nationalité française, cette fois-ci. L’entrepreneur déclare n’avoir jamais tenu de tels propos sur le Ministre des Mines Abdoulaye Baldé. Selon nos sources, il aurait même joint le Maire de Ziguinchor pour clarifier cette affaire. Bara Tall très surpris par cette information aurait saisi l’auteur de l’article publié sur « Médiapart » pour démentir. Les heures qui viennent Abdoulaye Baldé publiera un démenti. « Je n’ai jamais parlé de marcher avec Bara Tall » a précisé Abdoulaye Baldé.

Tout est parti du site français Médiapart qui révèle, dans une enquête sur le fils de Me Abdoulaye Wade intitulée « Dans la famille Wade, Karim le fils sulfureux », des détails sur une réunion entre l’entrepreneur Bara Tall et l’ancien secrétaire exécutif de l’Anoci, Baldé. Le journal Libération, qui reprend le site Médiapart, cite quelques extraits de cette réunion : « (…) Je fais une offre à 14 milliards de francs, mais Baldé me dit de doubler ou presque. Je refuse en prétextant que c’est trop, et que c’est un délit. Je refais une offre, mais là encore, il me dit : « arrête avec tes prix à la con ! ». Nos confrères soulignent uns transaction troublante en marge du sommet de l’Oci. « Ce partenaire de Karim, a reçu un virement de 02 millions de dollars le 1er aout 2007 de la part de Mojsen Al Kharafi. La plus grosse fortune koweitienne est à l’époque associée aux chantiers du sommet de l’Oci ». On comprend pourquoi, malgré tout ce qu’on lui fait endurer, Baldé ne puisse couper les ponts avec le navire libéral (les libéralités, on ne s’en passe pas si facilement !).

Bara Tall entend adresser un démenti à Médiapart.

6.Posté par araki le 02/03/2012 20:03
Bara Tall: "J’avais refusé de trop manger. »

Se Serait-il transformé en opposant politique si on avait accepté " qu'il mange UN PEU " ?

Cet article est biaisé car nulle part on ne voit la version de la partie incriminée. L'auteur de l'article ne nous dit pas s'il a essayé de contacter Karim; je ne dis pas que les accusations sont fausses mais même devant la justice, tout le monde a le droit de se défendre y compris les tueurs en série.

On ne peut combattre l'injustice en étant injuste soi-même
Abbas Ndiaye journaliste indigné par le lobbying sous toutes ses formes

7.Posté par TANOR le 02/03/2012 21:02
cest faux intox,c fooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooointox



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016