Première Edition du Festival international de Kolda : La ville abritera le Fesnac 2016

Les Koldois dans leur diversité se sont mobilisés hier pour donner un cachet historique à la première édition du « Festi Kolda », un événement qu’ils ont souhaité réaliser pour montrer les multiples facettes de la culture du Fouladou.


« Il était temps pour nous, de nous arrêter un moment, pour reconsidérer et prêter toute notre attention aux principes qui fondent notre particularité, je veux dire ce qui nous distingue de tous et qui fait notre fierté,  la culture, cette identité à travers laquelle nous participons  et revendiquons notre part de l’universel. Il a fallu donc s’arrêter et constater la nécessité d’aller vers l’organisation d’un tel événement : le Festival International de Kolda, pour renforcer et pérenniser notre manière de vivre, la partager avec nos voisins et le monde entier. L’initiative nous est commune. Les acteurs culturels de notre terroir, de même que le conseil municipal et les autres élus locaux de Kolda ont tous senti cette nécessité mais également l’urgence de provoquer un tél événement qui allait fédérer toutes les énergies pour assurer  le développement des peuples du Fouladou », a déclaré Abdoulaye Bibi Baldé, ministre et maire de Kolda, initiateur de cet événement.
L’édile de la ville a souligné « cette culture riche et variée, mais malheureusement très peu connue. Il en est de même de nos vestiges culturels, ces sites qui renferment tout un pan de l’histoire de notre peuple, ne sont ni connus encore moins valorisés pour apporter une contribution significative à notre économie. Notre devoir est de les valoriser et nous le savons. Leur état de dégradation avancée nous préoccupe en tant qu’autorité locale mais également en tant que fils du terroir. »
Venu présider le lancement du Festi Kolda, le ministre de la culture et de la communication s’est dit surpris, mais satisfait de ce qu’il a vu à Kolda. « La ville de Baldé est aujourd’hui la capitale de la culture sénégalaise…au-delà du brassage ethnique, c’est la destination de Kolda qui est promue. Je profite de cette belle occasion pour annoncer que la ville abritera l’édition du FESNAC de 2016 », a souligné Mbagnick Ndiaye.
Le carnaval qui est l’événement phare du festival a vu défiler les différentes troupes qui composent le peuple du Fouladou qui s’étend dans un espace allant au-delà des frontières du Sénégal. « Parce que le Fouladou est un espace culturel qui va au-delà de Kolda et de nos frontières, Festi Kolda, s’est fixé comme objectif de contribuer, par le biais de la culture, à la recherche et à la consolidation de la Paix en Casamance, et pour des relations plus amicales, de paix et de concorde avec nos voisins. Pour une première, nous avons choisi comme thème  de ce Festival « Unité et diversité, facteurs de développement et d’intégration Régionale », a fini de rappeler Abdoulaye Bibi Baldé.
Auparavant, les deux ministres ont présidé au vernissage de l’exposition d’art plastique dans l’enceinte de la mairie. Ils ont, par la suite, rendu visite à Abbé Léonce Sadio, curé de la paroisse « Notre Dame des Victoires », qui s’est félicité de l’organisation du Festival International de Kolda.
 
 
 
 
Samedi 26 Décembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :