Précarité /La galère des comédiens sénégalais expatriés en Europe : La déception après la gloire (People.sn)


Entre le succès fou connu au pays et le désespoir quotidien dans les rues des capitales européennes, les comédiens sénégalais expatriés en Europe vivent le calvaire. De la célébrissime Kiné Sow de « Mayacine ak Dial » en passant par Badou Meune Lepp à Bébé AÎcha, la désillusion est la même. L'Eldorado européen qui ouvre ses portes à plusieurs corps de métier culturels n’a prévu aucun espace pour les comédiens sénégalais. Bonjour la galère... 

Kiné  Sow devient restauratrice 

Rendue célèbre par le téléfilm « Mayacine ak Dial », Kiné Sow a surfé sur la notoriété, et son succès au Sénégal était garanti tant l’actrice, bien dans son rôle, révélait ses talents au fil des épisodes. Happée par les sirènes de l’exode, elle dépose son baluchon en France dans l’espoir d’une vie meilleure. Mais sans formation professionnelle, elle se heurte à la réalité de l’hexagone et ne veut sûrement pas rentrer bredouille.  
Reconvertie dans la restauration, faute de plateau pour son genre, elle tire le diable par la queue et cherche, par tous les moyens, à honorer son nom. Celle qui était courtisée par les grands noms du pays du fait de ses rondeurs, devient restauratrice dans le pays de François Hollande. 

Badou « Menn Lepp » grand débrouillard 

Il est parti sur la pointe des pieds. Le célèbre comédien ne pouvait continuer de vivre des maigres cachets. Profitant d’une tournée européenne, le comédien a pris la poudre d’escampette.  Seulement, la vie en Europe avec ses réalités ne permet ni sketch ni dramatique.  Visible entre la Belgique et la France, Badou s’essaye à tous les métiers et compte faire tout pour y arriver. En attendant, le comédien joue la tragédie et comme tous les "modou-modou" sans qualification en Europe, il essaie de faire de son mieux pour joindre les deux bouts.  

Bébé Aïcha, bonniche 

Expliquant travailler dans une maison à 3 niveaux avec deux autres domestiques, Bébé Aïcha explique qu’elle n’est pas retenue otage, qu’elle travaille pour gagner son pain. Loin des planches, la comédienne, sortie du néant, n’a pu trouver mieux dans le monde arabe où les personnes de peau noire ne sont pas considérées comme sainte. Au devant de l’actualité pour des conditions d’existence douteuse, elle illustre à merveille la mauvaise passe des comédiens qui ont assis la réputation du théâtre sénégalais. La "femme" de N'gagne, partie pour un futur meilleur, compte faire sa vie comme elle l'entend au Koweit. 

Un retour au bercail ne serait pas une honte 

Tous les comédiens qui galèrent en Europe par honte de revenir au pays, ont tort. Ils peuvent revenir et continuer le travail pour lequel ils sont connus et appréciés. Aller à l'étranger n'est pas toujours la solution...
Mardi 19 Janvier 2016
Dakaractu




1.Posté par COPA le 19/01/2016 22:52
Continuez a denigrer les gents qui soutiennent ou qui sont le moteur de l'economie senegalaise.

Ils vous font vivre

2.Posté par DERT le 20/01/2016 10:27
La preuve est que Niane de la troupe soleil levant est revenu au pays, l'europe n'est surtout pas un eldorado , comme quoi, kou khamoul fo dieum nga délou fo diogué, ils seront accueillis à bras ouvert.

3.Posté par jalou le 22/01/2016 13:43
Fénn baaxul
soss wooorul
maandu lagnou wakh
wakh loula léér
wakh lo kham
BAYYI Fénn moy diangg ALKHURAAN
DERRU GORGNI NGéén di Seugg talou gnouléén ndakh gnou ngi liddiannti sén bop di liddianti sééni sokhlay waajur ak sééni sokhlay ndiabot maachallaah
domi GORR Day GORé ba mann di wakh ci NGOR Té di thia sooraalé YAWMAL XIYAAM
Waayé gannaaw yow walla yéén gniy binnd kénn khmouléén
yééna yéyy nak di cibler domou jambur you adouna yép kham téy wakh ci gnom louléén néékh ngir ngéén manna amm article walla utilité. C EST DOMAGE POUR VOUS mal intentionnés.
Au moins EUX Gagnent DUREMENT ET HONNETEMENT LEUR VIE A LA SUEUR DE LEUR FRONT car tout simplmnt BITIM REEW ak SUNU REEW ya pas foto RIEN NEST GRATUIT
LES SUNUGALIENS ONT BESOIN D INFOS VERIFIEES ET NON DES DENIGREMENTS D HONNETES COMPATRIOTES QUI ONT HORREUR DU DESHONNEUR.
INFORMONS JUSTE ET VRAI SI VOUS ETES PROFESSINNELS DE CE NOBLE ET DELICAT METIER TEL QUE LE VEUT LA DEONTOLOGIE .
SI VOUS N EN N ETES RIEN OU FORMES N IMPORTE COMMENT , A VOS PLUMES ET BIENVENUS A TANT D AUTRES artcles OU assemblements de mots en tant que FENNALISTE OU DOULNALISTE,



Dans la même rubrique :