Poursuivi pour diffamation et injures publiques sur la personne de la Présidente du CESE : Les minutes du face à face entre Mohamed Massaly et les enquêteurs


 Poursuivi pour diffamation et injures publiques sur la personne de la Présidente du CESE : Les minutes du face à face entre Mohamed Massaly et les enquêteurs

Certes, le jeune responsable politique du Pds a été libéré. Mais, comme annoncé hier par Dakaractu, une citation directe a été servie à Mohamed Massaly. Et,  l’affaire  continue de polariser bien des attentions et alimente les débats dans les chaumières et autres endroits sélects. Que s’est-il passé? 

 

Invité il y a quelques jours à l’émission « Senegal Ca Kanam » animée par Mamadou Sy Tounkara sur 2 STv, Mamadou Lamine Massaly a tenu des propos qui lui ont valu une plainte de la Présidente du Conseil Economique du Sénégal, nous voulons nommer Mme Aminata Tall Ba.

 

  « Un jeune compétent, qui a toutes les qualités requises pour diriger ce pays, ne doit pas suivre les conseils d’une prostituée politique ». Ces propos adressés à Aminata Tall ont courroucé la bonne dame. Laquelle a pris sa plume pour adresser une missive-plainte au Procureur de la République. Objet de la plainte?  Mme Ba, qui s’est constituée partie civile, se plaint pour injures publiques et diffamation. Sans tarder, le maître des poursuites adresse un soit transmis aux pandores de la Section Recherche sis à la caserne Samba Diery Diallo.

 

 

 

Aminata Tall Ba convoquée, Elhaj Ndiaye patron de la 2 sTv et Mamadou Tounkara entendus 

 

L’enquête ouverte, la Présidente du Conseil Economique Sénégalais sera entendue. Devant les pandores, Mme Ba laisse entendre qu’elle se déplaçait sur Porokhane lorsque l’émission passait sur la chaîne télé 2 S Tv. « Des messages de personnes offusquées des propos de Massaly m’ont fait cas téléphoniquement du contenu de cette émission le même soir.  J’ai eu alors à appeler Monsieur El hadj Ndiaye (propriétaire de la dite chaine) pour lui signifier que je ne comprenais pas que sa télé soit utilisée pour salir l’image de marque des autorités  du pouvoir et que c’est la deuxième fois qu’on me signalait des attaques contre ma personne à travers ses ondes. Qu’aussi, je souhaitais disposer de l’enregistrement à l’actif de Doudou Wade » a déclaré Aminata Tall. Laquelle poursuit pour dire : « Monsieur El hadj Ndiaye m’a répondu  qu’il n’était pas au courant et qu’il allait parler à ses collaborateurs afin qu’il mette à ma disposition l’enregistrement en question.  Je note que j’ai fait suivre par mon service de communication qui m’a déposé l’enregistrement  à mon domicile. J’ajoute aussi que malgré l’invitation de l’animateur de la dite émission à retirer ses propos Monsieur Massaly a soutenu qu’il ne retire pas rien et qu’il assume. Pour préserver mon honneur et ma dignité devant l’opinion nationale et internationale et en ma qualité de troisième personnalité de l’Etat, je tiens également à préserver l’image de cette institution que j’incarne, je porte plainte et me constitue partie civile » .

 

         « Cuisiné », Massaly de persister dans ses propos

 

Devant les pandores, l’ancien PCA de la SIRN a dit que le  terme « prostitué politique » signifie à ses yeux une personne qui change de parti politique selon les circonstances. « Parce qu’elle était au PDS avant de créer son propre parti politique pour ensuite rejoindre la coalition Macky 2012 et enfin fondre son parti dans l’APR. Voila ce que j’ai dit. Il ne s’agit pas d’injures, mais plutôt de termes politiques » a déclaré Mamadou Lamine Massaly. Puis, l’enquêteur de lui demander : « en s’adressant à la dame Aminata Tall en ces termes, n’avez vous pas l’impression d’insulter l’institution qu’elle incarne »?  Tout de go, Massaly répond pour dire : « je n’ai pas parlé d’Aminata Tall Présidente du CESE, mais plutôt Aminata Tall politicienne. Parce que l’attaque qu’elle  nous a fait à travers Wade, elle l’a fait à la permanence de l’APR ». 

Interpellé sur le fait que l’animateur de l’émission lui ait demandé de retirer ses propos, Massaly confirme « Tounkara m’a invité à retirer mes propos sans autre précision ».

 

Voulant en savoir davantage, les enquêteurs ont alors demandé au Big Manitou de la 2STv, en l’occurrence Elhadj Ndiaye de leur remettre l’enregistrement en question en sus des coordonnées téléphoniques de Tounkara. C’est ainsi que les pandores ont découvert par l’entremise d’Elhaj Ndiaye que le sieur Tounkara est professeur à l’UCAD et qu’il n’est pas au nombre des salariés de son entreprise.  En fait, en tant qu’animateur indépendant, il gère « himself » ses invités, ses thèmes bref le contenu de son émission. La 2 s Tv ne s’occupe en réalité que de l’aspect technique de l’émission. 

 

Invité à la table des pandores, Elhaj Ndiaye a soutenu dur comme fer n’avoir pas encore vu l’émission. « J'ai fait convoquer mon personnel de production pour voir ensemble les vidéos de la semaine écoulée pour une critique technique globale des programmes et des contenus globaux » a étayé le patron de la 2 Stv avant de renchérir que c’est la plaignante qui l’a informé de cette émission et qu’il aurait fait convoquer Tounkara aux fins de savoir ce qui s’est passé.  « Il (Tounkara) m’a répondu  que Monsieur Massaly a voulu tenir des propos inélégants à l’encontre de Mme Ba et a voulu continuer  sur cette lancée et qu’il l’a freiné immédiatement (…) »

 

Devant les gendarmes, l’animateur a dit la même chose. Non sans révéler qu’il n’invitera plus de "politiques" dans son plateau... 

 
Mercredi 25 Février 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :