Pourquoi une fonction publique locale effective au Sénégal


Pourquoi une fonction publique locale effective au Sénégal
Avant-propos
 
Pourquoi une fonction publique locale effective au Sénégal ? Après réflexions et débats et après que la loi du 22 mars 1996 a posé des règles conservatoires comme la pratique de la mise à disposition et le système du détachement, les pouvoirs publics ont décidé, aujourd’hui, de forger par la loi n° 2011 – 08 du 30 mars 2011 un statut global de la fonction publique territoriale qui serait le volet local d’une fonction publique unique et moniste articulée autour de certaines garanties communes aux fonctionnaires de l’Etat et aux collectivités locales ainsi qu’autour d’une commune adhésion au système de la carrière.
Toutefois, il ne fait pas de doute que le nouveau statut constitue de loin un volet absolument novateur mais comme le proclame et le constate l’intersyndicale des travailleurs des collectivités locales du Sénégal, une loi une fois votée ne signifie pas grand-chose sans son application. Les travailleurs des collectivités locales applaudissent mais espèrent une traduction de cette loi dans la réalité.
Cet ouvrage sur la fonction publique locale vient répondre à la préoccupation des travailleurs de l’intersyndicale. Il présente, en premier lieu, de manière concrète et effective, les aspects neufs de la fonction publique locale au Sénégal à la lumière de l’Acte 3 de la décentralisation. Ce livre réconcilie, en second lieu, les pouvoirs publics avec l’intersyndicale.
Cet ouvrage apporte, en troisième lieu, une contribution essentielle à la commission thématique chargée de la réfléchir sur le développement économique, mécanismes de financement et gouvernance budgétaire, et invite dans ce contexte, le comité national de pilotage de l’Acte 3 de la politique de décentralisation à proposer les avant-projets de textes législatifs et réglementaires de la nouvelle fonction publique locale effective tant espérée et attendue par l’intersyndicale des travailleurs des collectivités locales du Sénégal.


Pr Mayacine Diagne est professeur de droit public à l'UGB. Il est le Rapporteur du Comité national de pilotage de l'acte 3 de la décentralisation. Il est directeur de publication de la Revue sénégalaise de développement local, de la décentralisation et de la bonne gouvernance Lewru (la lune en poular).Il est l'auteur des ouvrages suivants : "Le droit des Collectivités locales en Afrique - l'exemple du Sénégal"; "Le Conseil constitutionnel sénégalais - l'institution et ses techniques".


Jeudi 31 Octobre 2013
Dakaractu




1.Posté par BENAR Papa Birahim Douta (COJER DEPARTEMENT DE RUFISQUE) le 01/11/2013 14:55
Bon vent Professeur !!! Puisse Le Tout-Puissant illuminer votre chemin et guider vos pas!!!



Dans la même rubrique :

AIDA CHERIE - 22/05/2015