Pourquoi la justice congolaise poursuit-elle Koffi Olomide sans la plainte de la victime?

Dans l’affaire de l’agression d’une danseuse par le chanteur Congolais, Koffi Olomide, Oeil d’Afrique a contacté Maître Litle, avocat spécialiste du droit pénal à Kinshasa afin qu’il apporte la lumière sur le dossier qui a conduit la vedette a être incarcéré à la prison centrale de la capitale de la RD Congo.


« En matière pénale, le Procureur Général de la République, représentant le ministère civil n’a pas besoin d’une plainte pour instruire des poursuites contre une personne ayant commis un délit punis pas la loi congolaise. » explique maître Litle.

« Dans le cas ou la personne commet un délit à l’étranger, la justice congolaise se saisir de l’affaire, lancer des poursuites si cette infractions est punissable de plus de trois mois en RD Congo. » dit maitre Litle.
Mercredi 27 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :