Pourquoi je lance conakryactu.net ? (Par Cheikh Yérim Seck)


Pourquoi je lance conakryactu.net ? (Par Cheikh Yérim Seck)
CONAKRYACTU.NET  « L’Amérique est ma patrie, mais Paris est mon chez moi. » Cette phrase d’Ernest Hemingway traduit un sentiment de double-appartenance que je partage avec lui. « Le Sénégal est ma patrie, mais la Guinée est mon chez moi », aurais-je pu le paraphraser. Si j’ai vu le jour, grandi et fait mes études à Dakar, c’est à Conakry que j’ai eu mon premier emploi, touché mon premier salaire, noué les amitiés les plus solides... Au fil de la découverte de cette ville, j’ai épousé une Guinéenne issue d’une grande famille de Siguiri. Nous avons eu trois enfants de nationalité « guinégalaise ».  
J’ai un lien charnel et sanguin avec la terre de Guinée qui vit naitre Alpha Yaya Diallo, Samory Touré, Dinah Salifou, Zebela Togba, et abrite depuis des siècles une cohabitation féconde des peuples peul, malinké, soussou et forestier, acteurs d’une prestigieuse histoire et de grandes civilisations.
J’aime la beauté géographique et la diversité culturelle de la Guinée. Je raffole des rythmes folkloriques de ce pays, du doundoumba des Soussous à la maamayaa des Malinkés, en passant par le toupousséssé des Peuls. J’adore la cuisine guinéenne, le konkoé touregbéli est resté mon plat préféré depuis la première fois où je l’ai goûté, il y a vingt ans. Je suis fier d'avoir enseigné à des milliers d'étudiants guinéens dont certains occupent aujourd'hui des postes importants un peu partout dans le monde.
L’avenir de ce pays, sa stabilité et son développement me préoccupent autant que ceux du Sénégal. Les années 2000 à 2010 que j’ai passées comme journaliste à Jeune Afrique m’ont permis de relater les soubresauts de la Guinée au cours de cette décennie cruciale. Je crois avoir toujours informé dans le souci de protéger les intérêts stratégiques des Guinéens.
Aujourd’hui, mon pays de cœur aborde l’élection présidentielle d’octobre 2015 dans un climat tendu. J’ai choisi ce moment pour lancer conakryactu.net  dans le but assumé de contribuer à pacifier le débat démocratique, informer juste et mesuré pour dépassionner, remettre à leurs justes proportions les choses quelquefois démesurément grossies par certains médias… A l’instar de dakaractu, que j’ai créé avec un ami il y a quatre ans à Dakar, et qui est devenu le portail le mieux informé sur le Sénégal, conakryactu.net  va être un site d’investigation, une plateforme d’informations pointues, mais aussi un espace de débat. A équidistance des forces politiques, il va les traiter d’égale manière, et leur donner la parole de façon équitable. Au-delà, conakryactu cherche à éradiquer l’affrontement physique en offrant un espace de choc des idées. La rubrique « Vos idées » est ouverte à tous les Guinéens qui peuvent y poster directement leurs réflexions. Nous n’y censurerons que les propos qui injurient, diffament, incitent à la violence ou attisent la haine ethnique. De même, en bas de chacun de nos articles, le lecteur peut déposer un ou plusieurs commentaires. Il suffit de cliquer sur "Ajouter un commentaire" et de suivre les orientations du process.  
Conakryactu.net est le prototype du site dernière génération par son design, son ergonomie, son fil d’actualités, ses audios et vidéos, sa page « people et sports »… Vous y lirez tous les jours des informations exclusives, des analyses éclairées, de grandes interviews, des portraits de ceux qui font avancer la Guinée, des photos et commentaires autour de ce qui va et de ce qui ne va pas dans le pays. Le français y sera soigné, pour être à la hauteur d’un outil d’enseignement au profit des élèves et étudiants. Tous les jeudis et vendredis, je vais animer une chronique intitulée "Coup de gueule" qui va être publiée sur ce site et sur guineenews, mais aussi diffusée sur Espace FM et Espace TV.
Lisez conakryactu.net  et faites-nous parvenir vos critiques négatives et suggestions d’amélioration à conakryactu@gmail.com . Nous avons vocation à nous rectifier pour être toujours plus proches de vos attentes. Et à contribuer à bâtir une démocratie d’opinion débarrassée du spectre de la violence ethnocentriste. Allahaa La Guinée Rataanga ! 
Lundi 8 Juin 2015
Dakaractu




1.Posté par SN le 08/06/2015 13:10
Félicitations et courage.

2.Posté par nasthiam le 08/06/2015 14:33
felicitation et bonne continuation Cheikh Yerim reste le meilleur



Dans la même rubrique :