Pourquoi et comment la lutte pour le contrôle des municipalités et communautés rurales sera âpre


Pourquoi et comment la lutte pour le contrôle des municipalités et communautés rurales sera âpre
 
Ça y est!  Le top départ de ces élections somme toutes cruciales est donné depuis ce dimanche à 8 heures sur l'ensemble du territoire. Des joutes qui s'achèveront, sauf revirement, à 18 heures. 
 
Plus de 5,3 millions d'électeurs sacrifieront ainsi ce jour, au rituel  des élections municipales et départementales, au cours desquelles, d'épiques empoignades s'annoncent entre acteurs politiques, notamment ceux de la mouvance Présidentielle (l'Apr et ses alliés) qui feront face à un Pds transcendé par son patron depuis son retour. Soit dit en passant, l'on a vu un Me Wade des grands jours durant toute la campagne, qui a fini d'annoncer qu'il portera l'estocade à son successeur à la magistrature, sitôt la victoire acquise après la proclamation des résultats. Faudrait-il le rappeler, Me Wade a fini de conférer à ces élections locales un caractère national, une sorte de référendum pour ou contre la politique de Macky.
 
Par ailleurs, et en dépit du fait que les masses vont choisir leurs édiles mais également ceux là qui vont tenir les manettes des conseils départementaux, il importe de souligner qu'un autre enjeu capital est sous-jacent aux résultats que certains hommes politiques obtiendront dans leurs réputés fiefs : leur survie politique pour certains, ou à tout le moins leur maintien à leurs postes de responsabilité actuels, pour d'autres.
Pour rappel, le chef de file de l'Apr avait clairement annoncé qu'il sanctionnera tout responsable qui ne sortirait pas victorieux de ces joutes dans sa localité... 
Dimanche 29 Juin 2014




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016