Pourquoi donner à Syndiély Wade ce que l’on refuse à Khalifa Sall, ou à X qui avait volé un portable ?


Pourquoi donner à Syndiély Wade ce que l’on refuse à Khalifa Sall, ou à X qui avait volé un portable ?
Le Premier ministre a reconnu dans un endroit aussi symbolique que l’assemblée nationale, que le Chef de l'Etat Macky Sall avait mis « sous le coude le rapport de l'Inspection générale d'Etat (Ige) sur le Festival mondial des arts nègres (FESMAN) ».
En effet, si la justice n'a pas été saisie de cette affaire, « c'est parce que socialement, il est difficile de mettre en prison Sindiély Wade au moment où son frère, Karim Wade y était » avait publiquement dit le Président de la République Mr. Macky SALL. 
Pour rappel, dans son rapport, l'Ige accuse la fille de Wade d'avoir personnellement détournée 400 millions F Cfa. Ce, à côté des milliards dilapidés par sa faute.
Les vérificateurs ont d'ailleurs demandé que l'ex-déléguée général adjointe soit poursuivie pour détournement tout comme un homme d'affaires qui a offert 1,2 milliard à l'ancien Président pour l'achat d'un terrain au Virage.
Interrogé par l'Ige, ce dernier qui a manipulé sans contrôle 15 milliards de FCfa dans le cadre du Fesman, a juré que ce montant payé par chèque à Ecobank était un prêt. Mais l'Ige mise plutôt sur un rétro-commission.
Mais Sindiély ne verra pas l’ombre d’un cabinet de juge. Dans une République, dirigée par une alliance qui dit vouloir la défendre, cela doit faire honte. Car les raisons invoquées sont gratuites et infondées. Si tous les fils de WADE sont des voleurs, alors tous les fils de WADE doivent aller en prison.
Comme les deux enfants de A. qui sont en prison depuis 2 ans pour M. qui avait volé un portable et depuis 1 an et demi pour B. qui avait volé le mouton de Tabaski de son voisin. Mais cela donne raison à tous ceux qui disent, comme le rappeur Fou Malade « que nous avons au Sénégal une justice à plusieurs vitesses. Une justice pour les fils de…, une justice pour les pauvres et qui ne sont pas fils de …., Une justice pour les opposants et autres adversaires politiques… » 
Les faits reprochés à la fille de WADE sont graves et la justice dans une vraie République se doit d’être impersonnelle. Il n’appartient pas au chef de l’Etat de pardonner ou de « mettre sous le coude » pour quelque raison que ce soit un dossier de justice. Les deniers publics n’appartiennent pas au Président de la République, mais au peuple qui l’a élu.
Si le dossier de Sindiely WADE n’a pas été transmis à la justice, aucun dossier ne devrait l’être. D’ailleurs si la justice était vraiment indépendante, elle se serait autosaisie de ce dossier. Mais parce qu’elle est fille de WADE et que son frère était déjà en prison elle ne sera pas inquiétée. Et pourtant, elle était accusée de vol. Et pourtant les deux enfants de A. eux aussi accusés de vol, se sont retrouvés à Rebeuss. Et pourtant Khalifa SALL, lui aussi accusé de vol mais qui a le malheur de s’opposer, est en prison.
Tout compte fait, il sera difficile désormais de croire et de faire confiance à notre justice et plus triste de faire confiance à l’exécutif. Pour un chef de l’Etat qui avait dit qu’il ne protégera personne et qui pourtant a bel et bien protégé Sindiely WADE, il lui sera difficile de prouver qu’il n’a pas mis « le dossier du COUD sous son ...coude. »
Mercredi 29 Mars 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :