Pourquoi Masssata n’a pas déféré à la convocation de la commission éthique


Beaucoup s'étonnent que Lamine Diack ait "parlé" lors de son face-à-face avec les policiers, mais en vérité le vieux n’avait pas trop le choix. Selon des sources autorisées proches de la l’Office central de lutte contre les infractions financières et fiscales (Ocliff), les enquêteurs ont pu remonter jusqu’au compte bancaire où les sommes versées par les Russes ont transité.
Ce compte, ouvert au nom de Black Tidings a connu des mouvements à hauteur de 1,1 million de dollars (664 millions FCfa). Black Tidings, comme on le savait, appartient à Papa Massata Diack. L’Ocliff a pu établir que ces fonds n’avaient aucun lien direct avec Black Tidings qui, durant toute son activité, n’a jamais gagné ou réalisé le moindre marché.
D'ailleurs, lorsque le scandale a éclaté, la société Black Tidings a été purement et simplement liquidée par Massata Diack qui semble être l’élément clé de toute cette affaire. Libération a appris que le juge, sur demande du parquet financier, a lancé un mandat de recherche visant Massata Diack. C’est sans doute pour éviter une mauvaise surprise que le fils de Lamine Diack n’a pas effectué le déplacement à Londres où il devait être entendu hier par la commission d’éthique de l’Iaaf.
Samedi 19 Décembre 2015
Dakaractu




1.Posté par amina la belle metisse le 19/12/2015 16:58
TOC TOC
C est la belle métisse dans toute sa splendeur,
qui vous convie dans son aubene de reve.
vous qui etes fatigues, vous qui etes soucieux,
venez qu on se partage vos peines.
AMINA a toujours la solution
Avec AMINA TOUT EST POSSIBLE.
773882184

2.Posté par kawori Jah le 19/12/2015 19:10
L'Ocliff a réussi à tracer l'argent versé par les Russes mais notre CREI n'a rien pu retrouver de deux choses l'une: soit il n'y avait rien de compromettant sur Rimka soit Wade fils est trop fort!



Dans la même rubrique :