Pour une élection présidentielle transparente, les Etats-Unis et l’Union européenne dressent une liste d'éventuels fauteurs de troubles


Pour une élection présidentielle transparente, les Etats-Unis et l’Union européenne dressent une liste d'éventuels fauteurs de troubles
DAKARACTU.COM - Eviter coûte que coûte la violence au Sénégal. C’est la volonté affichée par les Etats-Unis et l’Union Européenne qui prennent très au sérieux les menaces qui pèsent sur notre pays. Les puissances occidentales ont fini de travailler sur une liste de personnes du régime de Me Abdoulaye Wade susceptibles de semer la violence. Des sanctions comme l’interdiction de voyager en Occident et le gel de leurs comptes bancaires ne sont pas à exclure, nous apprend Enquête qui souligne par la même occasion que le président a fait fi des lettres à lui envoyées pour le convaincre de ne pas se présenter à la prochaine présidentielle. La vérité est têtue: Cheikh Yérim Seck a été convoqué hier à la DIC hier pour avoir évoqué cette blacklist de fauteurs de troubles menacés de sanctions. 
Mercredi 11 Janvier 2012




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016