Pour une diplomatie économique gagnante, Macky Sall enjoint les ministres de fournir toute information demandée par les ambassadeurs


La cérémonie d'ouverture de la 5ème conférence des ambassadeurs et consuls a été une occasion pour le Président de la République de donner des instructions fermes aux ministres et autres cadres de la haute administration sénégalaise pour qu'ils aient la réactivité requise face aux préoccupations des représentants diplomatiques de notre pays à travers le monde. 
Trouvant inacceptable les lenteurs et autres rétentions d’informations qui pouvent anéantir ou bloquer l’envol de la diplomatie déjà «rayonnante » du Sénégal, le Chef de l’Etat ne semble pas être content de l’attitude de «ses» ministres face aux ambassadeurs.
C’est dans ce cadre qu’injonction a été faite à ces derniers d’être réactifs à défaut d’être proactif.  « Les ministres ont obligation de réagir face aux préoccupations des ambassadeurs »,  a balancé le Président de la République du haut de la tribune de la cinquième conférence des ambassadeurs et des consuls. Et d’insister sur le fait que les services de l'État doivent réagir avec diligence aux préoccupations des nos représentants diplomatiques. Parce que, explique le chef de l’Etat qui a  bien entendu la complainte des diplomates, ces derniers « ont plein pouvoir pour agir pour le compte de l’Etat du Sénégal puisqu’ils tirent leurs prérogatives du Président de la République. »  «Je veux que les diplomates soient dûment informés de toute mission des ministres et autres cadres de l’administration relevant de leur territoires », ordonne Macky Sall qui reste convaincu que la promotion du Plan Sénégal Emergeant (PSE) requiert une accentuation d’une forte diplomatie économique. Même le Premier Ministre n’a pas été épargné pour ce qui est des injonctions présidentielles par rapport aux réponses qu’il doit apporter au corps diplomatique sénégalais. «J’invite le Premier Ministre à réagir face aux injonctions des ambassadeurs », insiste-t-il, non sans indiquer qu’un gouvernement se doit d’être moderne et ouvert dans un monde de concurrence. «Dans le futur, j’aimerai beaucoup plus de fluidité de l'information entre les ambassadeurs et les services centraux de l'État. Parce que notre diplomatie économique ne sera efficace que si elle trouve du répondant en temps réel avec l'administration », a conclu le président de la République  qui est revenu par ailleurs, sur les grandes lignes du Plan Sénégal Emergent (PSE) qui est, selon lui, au cœur de notre politique économique pour une justice sociale et une solidarité nationale. Parmi les éléments clé du PSE, il insistera surtout sur le pôle urbain de Diamniadio, la finition de l’Aéroport International Blaise Diagne (AIDB), la deuxième université de  Dakar, l’autoroute Thiès-Touba, le parc éolien de Taïba, l’université El Hadji Ibrahima Niass, etc...
Vendredi 11 Décembre 2015
Dakaractu




1.Posté par earup le 12/12/2015 09:09
Parce ce que c est pas ce qui se fait ..

2.Posté par nul le 12/12/2015 13:25
Comme si la diplomatie èconomiquue existait au senegal.....l èmergence est portèe à 99 pour cent par la politique èconomique intèrieure...dans tous les pays qui ont èmergè..au senegal on fait de la mandicitè internationale! le senegal na pas de politique exterieure.on est à la remorque de la france. Si la diplomatie senegalaise est a terre c est du còtè du Mae qu il faut voir....les ministères techniques n ont rien à y voir ils ont dautres chats à fouetter ....il n ya aucun spècialiste de la diplomatie dans les bureaux d expansion economique....on vous fait accuser à tord vos ministres......La diplomatie sènegalaise n est pas assez souveraine ...pour etre efficace....notre èconomie est sous controle.elle est une chasse gardèe de la france..mettez les hommes qu il faut à la place qu il faut...

3.Posté par nul le 12/12/2015 13:25
Comme si la diplomatie èconomiquue existait au senegal.....l èmergence est portèe à 99 pour cent par la politique èconomique intèrieure...dans tous les pays qui ont èmergè..au senegal on fait de la mandicitè internationale! le senegal na pas de politique exterieure.on est à la remorque de la france. Si la diplomatie senegalaise est a terre c est du còtè du Mae qu il faut voir....les ministères techniques n ont rien à y voir ils ont dautres chats à fouetter ....il n ya aucun spècialiste de la diplomatie dans les bureaux d expansion economique....on vous fait accuser à tord vos ministres......La diplomatie sènegalaise n est pas assez souveraine ...pour etre efficace....notre èconomie est sous controle.elle est une chasse gardèe de la france..mettez les hommes qu il faut à la place qu il faut...

4.Posté par fatima massage le 12/12/2015 15:58
pour un tres bon debut de week end fatima massage vs propose une seance de massage a l hotel ou au cabinet . une alternancede mouvements doux ferme et enveloppants lenergie circule mieux celui ci se pratique mieux en utilisant une huile de sesame appliquee sur tt le corps il porte une relaxtion total favorise la circulation des energies bloquees je m adresse aussi aux etudiants hommes et femmes seance sur table ambiance tamise temperature 25c tel 77 776 36 53 77 181 81 33



Dans la même rubrique :