Pour une dette de 30 millions qu'il réclame au président Wade, Abou Gningue finit à la gendarmerie de Thiong.


Pour une dette de 30 millions qu'il réclame au président Wade, Abou Gningue finit à la gendarmerie de Thiong.
DAKARACTU.COM Un artiste du nom de Abou Gningue s'est retrouvé hier à la gendarmerie de Thiong après s'être rendu au palais de la République. C'est en 2005, lors de la visite du président Chirac, que l'artiste aurait cédé un tableau d'une valeur de 30 millions à Abdoulaye Wade. Abou Gningue explique au journal l'Observateur qu'en mai 2006, il a reçu 1 million 680 mille des mains de Birame Thiam, Sage du palais. Il confie également que le colonel Bara Cissokho, aide de camp de Me Wade, lui a téléphoné pour lui signifier que le président ne voulait plus de ses tableaux et qu'il pouvait les récupérer. Gningue dit détenir des enregistrements sonores où ses interlocuteurs avouent lui devoir cet l'agent.
Jeudi 5 Janvier 2012




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016