Pour raison de santé publique : La Mission sénégalaise à l’Onu sommée de vider ses locaux


Pour raison de santé publique : La Mission sénégalaise à l’Onu sommée de vider ses locaux
Un taux exceptionnellement élevé de plomb va contraindre les diplomates sénégalais à quitter les locaux de la résidence et de la Mission diplomatique de New York, le temps de les réhabiliter. La vraie question est que cela va demander de l’argent que, manifestement, le Sénégal n’avait pas prévu de dépenser pour le moment, pour ces besoins. Le chef de la Mission diplomatique du Sénégal auprès des Nations unies, à New York, doit rapidement se trouver une nouvelle résidence, la sienne étant saturée de plomb. Les services de santé municipaux de New York ont fait une injonction au diplomate sénégalais pour qu’il débarrasse l’immeuble, et lui ont donné un délai d’un mois afin d’entamer au plus vite sa réhabilitation ; faute de quoi l’immeuble risque d’être démoli. Le chef de la diplomatie sénégalaise, qui confirme l’information, indique pour sa part que c’est une vieille bâtisse qui, comme plusieurs autres dans le quartier et dans la ville de New York, a bien besoin de réhabilitation.

Le ministre d’Etat Madické Niang souligne que la résidence, ainsi que la Mission elle-même, ont été acquises des décennies auparavant, «à l’époque de Médoune Fall» et qu’elles ont vraiment vieilli. L’injonction de la municipalité de New York ne vient donc que précipiter une décision qui a été prise depuis un certain moment, car «nous avons pu dégager 2 milliards dans le budget de 2011, pour la réhabilitation de certains de nos immeubles à l’étranger», explique le ministre d’Etat chargé des Affaires étrangères. Il a ajouté que même l’ambassade de Washington est concernée par cette réhabilitation.

Le seul hic est que le montant avancé par le ministre d’Etat risque de se révéler bien insuffisant. Le Quotidien a appris que cette réhabilitation va nécessiter au moins 5 milliards de francs, rien que pour les propriétés diplomatiques de New York, auxquelles s’ajoute la chancellerie de Washington DC. Or, le ministre Madické Niang ne propose pour cette année, et pour toutes les ambassades à travers le monde, que 2 milliards de francs Cfa. On se demande comment il pourra résoudre ce problème avec les seules finances de son département.

( Le Quotidien )
Lundi 31 Octobre 2011




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016