Pour limogeage jugé abusif, l'ex-commissaire de l'Uemoa, Elhadji Abdou Sakho, indemnisé à hauteur de 800 millions.


Pour limogeage jugé abusif, l'ex-commissaire de l'Uemoa, Elhadji Abdou Sakho, indemnisé à hauteur de 800 millions.
DAKARACTU.COM  Limogé de son poste de commissaire aux politiques économiques et à la fiscalité intérieure de l'Union économique et monétaire de l'Afrique de l'Ouest (Uemoa), Elhadji Abdou Sakho avait porté l'affaire devant la haute Cour de justice de l'Uemoa. L'affaire avait occupé les "unes" des quotidiens nationaux pendant un bon moment. Le silence qui s'est ensuivi a très certainement intrigué nos confrères du Quotidien qui ont enquêté. En effet, même si l'information n'est pas officielle, le journal a appris de sources sûres qu'Elhadji Abdou Sakho a reçu 800 millions de nos francs de l'Uemoa constituant une indemnisation pour le préjudice subi. Interrogé par le journal, l'avocat du plaignant ne dément pas mais ne confirme cependant pas l'indemnisation de son client. Au siège de l'Uemoa à Ouagadougou, on préfère le règlement à l'amiable. Ce qui éviterait à l'institution des remous si jamais la haute Cour de justice venait à donner raison à Elhadj Abdou Sakho.
Samedi 16 Juin 2012




1.Posté par Siddiq le 18/06/2012 18:26
beau pactole. félicitation Mr SAAKHO; un mauvais arrangement vaut mieux qu'un bon procès. j'espère que l'Etat du Sénégal en qui la responsabilité du licenciement de Mr SAKHO peut être imputée du seul fait des agissements à fleur de peau de son ex Chef ne va pas supporter tout ou partie de cette somme.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016