Pour la libération immédiate de Thierno Bocoum! (Chouaib Coulibaly)


Pour la libération immédiate de Thierno Bocoum! (Chouaib Coulibaly)
L’ arrestation de Thierno Bocoum est le nième acte posé par le pouvoir de l’alternance contre l’un des droits les plus élémentaires d’un citoyen. Cette opération de musellement des jeunes est la nouvelle trouvaille du régime d’Abdoulaye Wade.
Cet acte symbolique démontre encore une fois de plus l’aversion que le Président Abdoulaye Wade a pour les jeunes à qui il promettait pourtant monts et merveilles , et qu’ il veut aujourdhui anéantir, à l’exception de son prince héritier Karim Wade et de ses jeunes sbires.
A défaut de leur donner des emplois ou d’accepter leur statut de futures élites du pays , il les brime et les envoie en prison sous n’importe quel prétexte.
Wade est un cas clinique: Après avoir bénéficié d’une alternance politique, il ne veut pas entendre parler d’une alternance générationnelle qui dépasserait son cercle familial. Tout laisse croire qu’il est atteint du “complexe du jeune” . Il ne s’arrête pas à une simple intimidation de cette catégorie de la population, mais exerce une violence gratuite et illégitime à son encontre. Chez lui, il ya une démarche politique qu’il conviendrait d’appeler “casser du jeune”. Pire , il lui faut symboliquement tuer les jeunes en les jettant en prison ou en attentant à leur vie. Ceci est inaceptablel
Après Noel M Seck et Barthélimy Dias, voila que ce régime honni et vomi par les sénégalais s’en prend à Thierno Bocoum. Celui-ci n’a fait que manifester . Cela n’est pas un crime encore moins un délit.
Le droit de manifester est une liberté fondamentale, un droit de l’homme!
Faut il encore rappeler qu ‘au Sénégal, la constitution du 22 janvier 2001 reconnait formellement le droit de manifester. En effet dans son article 10, il est clairement stipulé que “chacun a le droit d’exprimer et de diffuser librement ses opinions par la parole, la plume, l’image, la marche pacifique, pourvu que l’exercice de ces droits ne porte atteinte ni à l’honneur et à la considération d’autrui, ni a l’ordre public….”. L’Etat doit donc faire respecter le droit de manifester et ne doit nullement empêcher aux citoyens de battre le macadam.
Bocoum et ses trois camarades arrêtés n’ont porté atteinte ni à l’ordre public, ni à l’honneur de qui que ce soit!
Le slogan de la manifestation n’est méconnu d’aucun Sénégalais , et certainement pas du Président de la République lui-même. La candidature de Wade est illégale et illégitime! Elle est tout simplement irrecevable!
Bocoum et ses camarades marchaient contre la candidature du Président sortant, aux abords du palais présidentiel. Ils n’étaient pas armés (même pas des pierres) et n’ont posé aucun acte de nature à troubler l’ordre public ou d’instaurer de la violence. Ils n’avaient que des “pancartes” sur lesquelles on pouvait lire “Wade libérez le peuple”
Que leur reproche-t-on alors? De manifester? De porter atteinte à l’honneur du chef de l’Etat en lui demandant de nous libérer en renonçant à sa candidature?
Il n y a pas plus juste que cette demande car le Président a pris le pays en otage depuis plusieurs mois. Le pays est tenu en haleine, les investisseurs hésitent, les touristes annulent leurs voyages au Sénégal , les paisibles citoyens sénégalais redoutent le spectre de la violence.

Bocoum et ses amis sont certainement arrêtés par ce qu’ils sont jeunes et rewmistes.
Ces abus doivent cesser. Il ne saurait exister des citoyens” de seconde zone”. Tous les citoyens doivent être égaux devant la loi.
Nous exigeons la libération pure et simple du jeune Bocoum et de ses camarades!
Tous les jeunes, de quelque obédience politique qu’ils appartiennent doivent se lever comme un seul homme pour arrêter cette dérive dictatoriale.
Tous les patriotes - du camp présidentiel, de l’opposition ou de la sociéte civile - doivent s’élever contre ces pratiques d’intimidation du régime.
Tous les citoyens doivent exiger la cessation immédiate de ces bavures . Il faut cela cesse!
Aujoud’hui c’est Bocoum, demain ce sera toi ou moi…...
Debout pour la libération immédiate de Thierno Bocoum!
Debout pour un Etat de Droit!
Debout contre le régime de Wade!
Debout pour l’irrecevabilité de la candidature de Wade!

Chouaib Coulibaly (Jacob)


Mardi 24 Janvier 2012
Chouaib Coulibaly




1.Posté par Sankar le 24/01/2012 07:03
L’objectif visé dans l’arrestation du vaillant leader des jeunes de Rewmi est de museler encore et encore Idrissa SECK. Ce dernier est l’ennemi numéro 1 de Ousmane Ngom qui par tous les moyens tentera de le mettre mal à l’aise.

Les chiens errants peuvent aboyer, ils doivent comprendre que Thierno à l’image de tous les jeunes du Sénégal n’a que faire des aboiements des chiens en rage. Ils seront lapidés devant la face du monde. Ils vivent leur dernier moment d’existence. Gueule de bois et foutaises. Injustices répétées et fantaisies chroniques ne peuvent aucunement nous détourner de l’essentiel.

Thierno Bocoum est à la fois un jeune calme, modeste, courageux et pétri de talents.

Il a appris de Idrissa Seck que la valeur d’un homme réside dans sa ferme conviction à défendre ses idées surtout quand celles-ci reflètent la vérité absolue. La candidature de Wade est anticonstitutionnelle. Nous le dénoncerons, le crierons et nous battrons contre. Au prix de notre vie s’il le faut.

Idrissa Seck a appris au leader des jeunes de Rewmi que la loyauté n’est pas synonyme de génuflexion. Il se battra même en prison. Les Sénégalais le libéreront comme ils ont Libéré Idrissa SECK.

Rewmi JOGNA pour continuer la bataille entamée depuis très longtemps. JOGLEN avec Rewmi pour Rewmi !!

Sankar
sankraa@yahoo.fr

2.Posté par Elhadj A NDIAYE le 24/01/2012 07:23
WADE fait feu de tous bois pour inciter les religieux et autres citoyens senegalais a faire des declarations pour la paix au Senegal. Cela ressemble a du cynicisme quand tout le monde sait que si cette paix est menacee, c'est a cause de son entettement a vouloir briguer un mandat de trop que lui-meme sait anticonstitutionnel et l'a deja dit.
Des lors, son seul salut c'est de jeter les hommes de loi sur ces jeunes dont le seul tort est de manifester paisiblement leur desaccord. Son seul salut, couvrir d'avantages exorbitants les decideurs (magistrats, chefs de collectivites, chefs de quartier, chefs du commandement territorial...) A quel dessein? S'il etait sage comme doit l'etre
une personne de son age ou aimait le Senegal, il allait choisir democratiquement quelqu'un parmi les membres du PDS, lui apporter son soutien et se retirer de la course presidentielle. Y'a t-il quelqu'un, comme IDY, dans son entourage pour lui dire cette simple verite? Jeter des innocents en prison ne fera qu'envenimer les choses et bonjour les degats. Liberer le camarade BOCOUM et les autres jeunes de REWMI dans les plus brefs delais.

3.Posté par SNDS le 24/01/2012 17:00
Le rewmi UGB remercie tous ses membres et sympathisants pour la mobilisation de sensibilisation et de massification dans les villages environnants de l'université pour leur DEBOUT pour la libération immédiate et sans condition du frère Thierno BOCOUM



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016