Pour avoir refusé d'honorer ses factures : La Lonase condamnée à payer plus d’un milliard à Ko Company

La Loterie nationale Sénégalais (Lonase) a été condamnée, en première instance et en appel, à payer plus d’un milliard de F Cfa à Ko Company. Alors qu’une saisie attribution a été faite sur les comptes de la Lonase, les banques se livrent un drôle de jeu qui risque de leur valoir des poursuites au civil et au pénal.


Amadou Samba Kane avait fait un pari dangereux à la suite de son arrivée à la Loterie Nationale Sénégalaise (Lonase) et il en paye le prix fort aujourd’hui. Selon les informations de Libération, la Lonase a été condamnée, en première instance et en appel, à payer en principal la somme de 999 millions de F Cfa à Ko Company Suarl en plus d’intérêts évalués à 110 millions de F Cfa. En effet, Ko Company Sual avait saisi la Justice à la suite du refus de la Lonase de lui payer plusieurs factures malgré la livraison de bobines et de coupons Plr.
Dans un premier jugement rendu le 12 mars 2014, le tribunal hors classe de Dakar avait débouté la Loterie nationale de sa demande reconventionnelle non sans ordonner l’exécution provisoire du jugement. La Lonase avait fait appel avant de subir encore un revers.
Dans un arrêt rendu le 10 septembre dernier, la Cour d’appel avait confirmé le jugement rendu en première instance.
En effet, elle avait rejeté la demande de rabat pour ensuite déclarer la procédure régulière. Le 19 octobre, Ko Company a fait une saisie attribution sur les comptes de la Lonase logés à Ecobank, à la Banque islamique, au Crédit du Sénégal, à Attijari etc. Mais il semble que les banques ne jouent pas le jeu puisque Ko Company a pu constater par voie d’huissier que la Bank of Africa (Boa) avait payé un ticket gagnant alors même que la saisie attribution lui était signifiée. De quoi faire étouffer de rage Me Ousmane Sèye, avocat de Ko Company. «Nous allons poursuivre les banques. D’abord au pénal pour fausses déclarations en complicité avec la Lonase. Ensuite au civil pour qu’elles soient déclarées tierces débitrices vis-à-vis de mon client. Comme elles font le jeu de la Lonase, elles vont payer à sa place», affirme Me Sèye.
En attendant, il n’est pas exagéré de dire qu’une pluie de condamnations est en train de tomber sur la Lonase par la faute de son Directeur général qui a cru dénoncer certains contrats à son arrivée. On apprend en effet que la Lonase a été condamnée, en première instance et en appel, à payer 800 millions de F Cfa à la Prévoyance assurance pour rupture abusive de contrat.
Vendredi 27 Novembre 2015
Dakaractu




1.Posté par P S R le 04/12/2015 13:05
c'est très grave et irresponsable ............ quelles grosses sommes.......... FAUTE LOURDE NON ?



Dans la même rubrique :