Pour avoir fait perdre 600 milliards de FCFA au Sénégal au profit de Timis Corporation : « Mankoo wattu senegaal » envisage de porter plainte


En renonçant à son droit de préemption pour Timis corporation, le Gouvernement actuel  a fait perdre 600 milliards de FCFA à notre pays selon « mankoo wattu senegaal » qui était en point de presse hier après-midi.
A cet effet, le front annonce une plainte contre « X, Aliou Sall, M. Wong Joon Kwang, Frank Timis, Kosmos Energy Senegal  dans les juridictions appropriées aussi bien au niveau national, régional qu’international pour enrichissement sans cause au détriment du peuple sénégalais ».
Selon Mamadou Lamine Diallo, membre du Front et qui se chargeait de lire le mémorandum établi par le front : « lors du passage de Petro-Tim Limited  à Timis Corporation en juillet 2014, le Gouvernement a renoncé  à son droit de préemption. Autrement dit,  le Gouvernement a renoncé à son droit à se substituer à Petro- Tim Limited.  En sachant que Petro-Tim  Limited  négociait pour faire entrer Kosmos Energy Senegal dans le contrat d’exploration, le Gouvernement aurait pu se substituer à Petro- Tim Limited en raison du non-respect de ses engagements contractuels initiaux et négocier directement avec Kosmos Energy Senegal.
En 2015, indique-t-il toujours, Kosmos Energy Senegal « met en évidence un gisement de gaz de 450 milliards de m3 dans les deux blocs de Cayar et St Louis. Petro-Tim Limited devenue Timis Corporation se retrouve ainsi  avec 135 milliards de m3, soit l’équivalent au minimum de 1,2 milliard de dollars, 600 milliards de FCFA,  après avoir dépensé au maximum 34 millions de dollars, 4 millions de dollars  selon le Gouvernement ».
Ainsi selon Diallo et les membres du front, le Président Macky Sall a enrichi sans cause Petro-Tim Limited devenue Timis Corporation.
 « Il est clair que cette société dont on veut cacher les vrais propriétaires a été créée dans un but spéculatif autour des blocs de St Louis et de Cayar, le caractère prometteur de ces blocs étant connu dans le milieu pétrolier. Dès lors, le puzzle devient clair et on comprend pourquoi le Gouvernement a refusé d’exercer son droit de préemption » indique-t-il.
Le Président Macky Sall, au vu de ce qui précède,  a commis une faute grave soulignera Mamadou Lamine Diallo. Aussi demande-t-il des excuses « pour avoir laissé son frère Aliou Sall entrer dans cette affaire et se lier à des sociétés offshore domiciliées dans des paradis fiscaux ».
Le Président Macky Sall selon le front toujours doit  annuler les procédures contraires aux intérêts du peuple sénégalais  ayant conduit à la confiscation des ressources pétrolières et gazières du Sénégal par une société  dont la propriété réelle reste cachée. Dans le cas contraire, Mankoo Wattu Senegaal  engagera le combat  de résistance populaire et citoyenne pour la défense des intérêts du peuple.
D’ores et déjà, Mankoo Wattu Senegaal  annonce qu’elle portera plainte contre X, Aliou Sall, M. Wong Joon Kwang, Frank Timis, Kosmos Energy Senegal  dans les juridictions appropriées aussi bien au niveau national, régional qu’international pour enrichissement sans cause au détriment du peuple sénégalais.
Mardi 4 Octobre 2016
Dakar actu




1.Posté par paul le 04/10/2016 12:44
MANKO WOOR SENEGAL EN ACTION

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :