Pour avoir été hué, le Pm invité à démissionner : Innocence tape sur Souleymane Ndéné Ndiaye


Pour avoir été hué, le Pm invité à démissionner : Innocence tape sur Souleymane Ndéné Ndiaye
En visite dans la capitale du Fogny pour les besoins du démarrage des activités du Réseau des femmes innocentes (Rfi) qu’elle a créé, l’ex-ministre d’Etat n’y est pas allé de main morte en demandant les démissions de Souleymane Ndéné Ndiaye et de Bécaye Diop, tous les deux hués respectivement à la mosquée omarienne et à la mairie de Kolda. Innocence Ntab Ndiaye a fustigé, samedi dernier, le «comportement» de certains responsables po­­litiques libéraux qui «refusent de partager leurs avantages avec la base». De quoi pousser l’ex-mi­nistre d’Etat, ministre de la Fonc­tion publique à légitimer les huées dont ont été victimes le Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye à la mosquée omarienne dans le feuilleton de Fanaye et Bécaye Diop dans son propre fief de Kolda. «Nul n’est infaillible et il faut toujours instaurer le débat avec sa base pour trouver les solutions idoines pour la bonne marche de nos activités», a-t-elle martelé. En visite dans la capitale du Fogny, pour assister à la séance de formulation de prières de l’imam ratib de Bignona pour le compte du Réseau des femmes innocentes (Rfi), structure de lutte contre la pauvreté, dont elle est l’initiatrice, la responsable libérale de Ziguin­chor a vivement déploré les événements survenus à Kolda.

L’enfant de Tilène estime qu’il «ur­ge» aujourd’hui, au sein de la famille libérale, de faire une lecture et de «savoir tirer les conséquences de tout ce qui se passe dans l’espace politique». Pour Mme Ntab, il faut «corriger un cer­tain nombre d’actions ou de comportements» de certains de ses «frères» de parti. C’est, selon elle, «une bonne chose et un message fort que des militants ont envoyé à tous les responsables politiques et au président de la Ré­publique». Ce dernier, a-t-elle souligné, doit, «avec cette affaire, con­naître qui est qui, jauger le poids des uns et des autres». Car, alerte Mme Ntab, «si le syndrome Béca­ye Diop fait tache d’huile, il y a un gros risque pour le Pds dont certains responsables ont fini de faire preuve de leur impopularité à quelques échéances des élections présidentielles de 2012». C’est une «catastrophe» et c’est «malheureux», considère-t-elle, que «le chef du gouvernement n’en ait pas tiré toutes les conséquences en démissionnant». S’agissant de la mauvaise passe du maire de Kolda, elle soutient que ce sont des administrés, des responsables politiques qui ont voulu marquer leur «désapprobation» par rapport à un «certain nombre d’actions posées» par Bécaye Diop.

Innoncence Ntab invite, par la même occasion, tous les responsables libéraux à «tirer les leçons du cas Bécaye Diop». La 6e adjointe au maire de Ziguinchor de conclure à l’endroit de ses «frères» de par­ti : «Il faut qu’on soit assez mo­deste pour reconnaître que ce qui est arrivé à Bécaye peut se produire ailleurs, surtout dans ce contexte de turbulences politiques.»

( Le Quotidien )
Lundi 14 Novembre 2011




1.Posté par jiby le 14/11/2011 13:58
TANT PIS POUR LE PDS

2.Posté par aliounetine le 14/11/2011 15:39
encore catho ou tu as trahi tes origines?

3.Posté par aliounetine le 14/11/2011 15:39
je ne vote pas pour qui a tourné le dos à CHRIST!!!!!

4.Posté par aliounetine le 14/11/2011 15:40
c clair?

5.Posté par aliounetine le 14/11/2011 15:40
c clair?



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016